Please Wait...

Mexique : le plan de lutte contre le trafic d’essence provoque des pénuries

folder_openAmériques access_timedepuis 7 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Le Mexique est un important producteur de pétrole. Et pourtant, il doit faire face à un problème de distribution d’essence qui provoque une pénurie de carburant touchant plusieurs régions du centre du pays. Les automobilistes cherchent donc désespérément à faire le plein en faisant le tour des stations-service qui ne sont pas encore à sec et devant lesquelles se forment de longues files d’attente.

Depuis plusieurs jours, les automobilistes de la capitale voient les stations d’essence se fermer les unes après les autres, faute d’essence. Et celles qui sont encore ouvertes sont prises d’assaut par les conducteurs. Mais ils doivent faire la queue durant une heure ou deux avant de pouvoir faire le plein, alors que d’autres à pied attendent leur tour pour remplir des jerricans.

Conséquence d'un plan pour lutter contre le vol de carburant

Cette pénurie est la conséquence du nouveau plan mis en place par le président Lopez Obrador pour lutter contre le vol de carburant. Un trafic juteux pour le crime organisé qui, depuis des années, perfore les oléoducs pour pomper le pétrole, ou alors vole les véhicules de Pemex, la compagnie publique, transportant l’essence.

Le gouvernement a donc décidé de fermer certains pipe-lines et d'augmenter le nombre de camions-citernes désormais escortés par la police ou l’armée. Ce qui rend plus lent l’acheminement de l’essence vers les centres de distribution.

Mouvement de panique

D’où cette pénurie de carburant, amplifiée par un mouvement de panique des automobilistes qui se sont rués sur les pompes à essence. Les stations-service ont donc vu leurs réserves s’épuiser rapidement, sans possibilité d’être réapprovisionnées immédiatement, vu le nombre insuffisant de camions-citernes.

Source : sites web

 

Comments

//