ACTUALITÉSMoyen OrientSyrie Infos d’ALAHED:Des systèmes antichars français et américains saisis par l’armée syrienne

Please Wait...

Des systèmes antichars français et américains saisis par l’armée syrienne

folder_openSyrie access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Plusieurs systèmes antichars français et américains seraient tombés entre les mains de l’armée gouvernementale syrienne qui s’en est emparée dans la province de Deraa, rapportent des médias.

Des systèmes antichars français et américains saisis par l’armée syrienne

L'armée syrienne se serait emparée dans le sud du pays de plusieurs systèmes antichars APILAS fabriqués en France, annonce mercredi le portail US Defense Blog en se référant à des médias locaux.

Ces armes, fabriquées par le groupe français Nexter, ont été saisies dans la province de Deraa située dans le sud de la Syrie. Certaines sources affirment que les APILAS provenaient de Jordanie.

L'APILAS est un système antichars sans recul tirant des roquettes à charge creuse d'un calibre de 112 mm, utilisé pour la destruction de chars de combat, de fortifications et d'abris. La portée des roquettes varie de 25 à 600 mètres, en fonction de la cible.

L'armée syrienne n'a pour l'instant pas commenté ces informations.

Dans le même contexte, l’armée syrienne a annoncé mardi avoir découvert, dans des localités libérées du gouvernorat de Deraa, des missiles antichars TOW de fabrication américaine, selon l'agence officielle syrienne SANA.

L'armée syrienne a complètement libéré mardi la zone de Gharaz dans le sud-est de Deraa. Lors de l'opération, les démineurs ont découvert des entrepôts d'armes et un char. Outre des systèmes antichars TOW, il y avait des mortiers, des obus, des moyens de communication et des dispositifs de la vision nocturne de fabrication occidentale.

Fin juin, le secrétaire du parlement syrien Khaled al-Aboud avait déclaré que les États-Unis devraient prochainement retirer leurs forces de Syrie. Il avait précisé que la présence des troupes américaines en Syrie s'expliquait avant par un éventuel danger de partition du pays, mais que les troupes américaines n'étaient plus nécessaires dans la région.

L'armée syrienne continue d'éliminer les positions de groupes terroristes dans le gouvernorat de Deraa. La plupart de localités passe volontairement sous le contrôle des troupes gouvernementales.

L'armée gouvernementale syrienne a atteint la frontière avec la Jordanie dans le gouvernorat de Deraa et a repris le contrôle d'un tronçon de près de six kilomètres, avait précédemment indiqué un correspondant de l’agence russe Sputnik en Syrie.

Source: agences et rédaction

Comments

// 0.722633