Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Royaume-Uni : des enfants-espions employés par les autorités pour des missions d’infiltration Guerre de juillet 2006: les équations établies et les empreintes d’Imad Moghniyeh! Iran : 11 Gardiens de la révolution tués dans une attaque près de l’Irak Sayed Khamenei: L’Iran ne sera jamais ami des États-Unis Vente d’armes à l’Arabie: l’espagnol Navantia doit construire 5 navires de guerre pour Ryad Propos de Salvini sur la Crimée : l’ambassadeur italien en Ukraine convoqué Google associe désormais le mot «idiot» à des photos de Trump «Israël» frappe à nouveau Gaza malgré le cessez-le-feu La Chine miserait sur son arsenal nucléaire dans ses relations avec les USA Règlement du conflit syrien: trois leçons à donner aux USA selon un député russe Affaire Benalla : les trois policiers suspendus placés en garde à vue Allocution de sayed Nasrallah sur la situation interne et les développements régionaux Foua et Kafarya : sayed Nasrallah rend hommage aux combattants du Hezbollah libérés Corée du Nord: Pompeo réclame «une pleine application des sanctions» Le Hamas et «Israël» s’accordent sur un cessez-le-feu Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> Europe

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le président américain Donald Trump a lancé mercredi une violence attaque contre l'Allemagne, l'accusant d'être «prisonnière» de la Russie car elle achète à Moscou «une grande partie de son énergie», avant l'ouverture d'un sommet de l'Otan à Bruxelles.

Sommet de l'Otan: Trump juge l'Allemagne «prisonnière» de la Russie

«L'Allemagne est prisonnière de la Russie parce qu'elle tire une grande partie de son énergie de la Russie», a déclaré Trump lors d'un petit déjeuner avec le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.

«Ils paient des milliards de dollars à la Russie et nous devons les défendre contre la Russie (...) Ce n'est pas normal», a-t-il martelé.

«L'Allemagne est totalement contrôlée par la Russie», a répété le président américain. «Ils tirent 60% de leur énergie de la Russie. Je pense que c'est une très mauvaise chose pour l'Otan, qui ne devrait pas se produire», a-t-il poursuivi dans une diatribe contre l'Allemagne.

Donald Trump s'en est aussi pris plus généralement aux membres de l'Otan qui «ne payent pas ce qu'ils devraient» pour leurs dépenses militaires.

«Nous protégeons l’Allemagne, la France... Nous protégeons tous ces pays», a-t-il insisté, estimant que les Etats-Unis «payaient beaucoup trop». «C'est disproportionné et injuste pour les contribuables des Etats-Unis», a-t-il encore lâché.

Le président américain n'a de cesse de réclamer aux Européens d'accroître leurs dépenses militaires afin de respecter leur engagement de les porter à 2% de leur PIB en 2024.

Les dépenses militaires des Etats-Unis ont représenté en 2018 près de 70% des dépenses militaires totales de l'Otan.

Après le sommet de l'Otan mercredi et jeudi, Donald Trump a prévu de rencontrer lundi son homologue russe Vladimir Poutine à Helsinki, pour un premier sommet bilatéral historique.

Il avait estimé mardi avant son départ pour l'Europe que cette rencontre pourrait être plus facile pour lui que le sommet de l'Otan.

Source: agences et rédaction

11-07-2018 | 12:39
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut