Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Royaume-Uni : des enfants-espions employés par les autorités pour des missions d’infiltration Guerre de juillet 2006: les équations établies et les empreintes d’Imad Moghniyeh! Iran : 11 Gardiens de la révolution tués dans une attaque près de l’Irak Sayed Khamenei: L’Iran ne sera jamais ami des États-Unis Vente d’armes à l’Arabie: l’espagnol Navantia doit construire 5 navires de guerre pour Ryad Propos de Salvini sur la Crimée : l’ambassadeur italien en Ukraine convoqué Google associe désormais le mot «idiot» à des photos de Trump «Israël» frappe à nouveau Gaza malgré le cessez-le-feu La Chine miserait sur son arsenal nucléaire dans ses relations avec les USA Règlement du conflit syrien: trois leçons à donner aux USA selon un député russe Affaire Benalla : les trois policiers suspendus placés en garde à vue Allocution de sayed Nasrallah sur la situation interne et les développements régionaux Foua et Kafarya : sayed Nasrallah rend hommage aux combattants du Hezbollah libérés Corée du Nord: Pompeo réclame «une pleine application des sanctions» Le Hamas et «Israël» s’accordent sur un cessez-le-feu Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Palestine

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Un bateau palestinien qui a pris la mer mardi depuis le port de pêcheurs de Gaza en direction de Chypre, afin de dénoncer le blocus imposé à l'enclave depuis plus de dix ans, a été arrêté par l'armée d’occupation israélienne.

Un bateau palestinien partant de Gaza pour dénoncer le blocus arrêté par «Israël»

«Le navire sera remorqué jusqu'à la base d’Ashdod», a indiqué l’armée.

Mardi, des centaines de Gazaouis sont venus saluer le départ du bateau qui transportait neuf passagers.

Ces passagers «avec des besoins spécifiques sont empêchés de voyager, de recevoir des soins et de finir leurs études», a affirmé Raed Abou Dayr, coordinateur du comité d'un mouvement baptisé la «Grande marche du retour».

Ils «partent pour affirmer leur droit à voyager» et «nous sommes déterminés à briser le blocus», a-t-il ajouté, précisant qu'ils recommenceraient si jamais la tentative était stoppée.

Fin mai, une flotte avait déjà pris la mer, puis avait dû faire demi-tour, l'un des bateaux ayant été arraisonné par l'armée israélienne.

«Je pars pour être soigné à l'étranger», a dit l'un des passagers, Mahmoud Abou Ataya, 25 ans, récemment blessé dans l'est de Gaza.

«J'ai essayé de sortir par les points de passage, mais j'ai été refoulé à celui de Rafah (vers l'Egypte), même chose au point de passage d'Erez» vers «Israël», a-t-il expliqué.

Source : sites web et rédaction

11-07-2018 | 12:10
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut