Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Royaume-Uni : des enfants-espions employés par les autorités pour des missions d’infiltration Guerre de juillet 2006: les équations établies et les empreintes d’Imad Moghniyeh! Iran : 11 Gardiens de la révolution tués dans une attaque près de l’Irak Sayed Khamenei: L’Iran ne sera jamais ami des États-Unis Vente d’armes à l’Arabie: l’espagnol Navantia doit construire 5 navires de guerre pour Ryad Propos de Salvini sur la Crimée : l’ambassadeur italien en Ukraine convoqué Google associe désormais le mot «idiot» à des photos de Trump «Israël» frappe à nouveau Gaza malgré le cessez-le-feu La Chine miserait sur son arsenal nucléaire dans ses relations avec les USA Règlement du conflit syrien: trois leçons à donner aux USA selon un député russe Affaire Benalla : les trois policiers suspendus placés en garde à vue Allocution de sayed Nasrallah sur la situation interne et les développements régionaux Foua et Kafarya : sayed Nasrallah rend hommage aux combattants du Hezbollah libérés Corée du Nord: Pompeo réclame «une pleine application des sanctions» Le Hamas et «Israël» s’accordent sur un cessez-le-feu Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> France

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Les enfants constituant la principale cible de la stratégie de recrutement des terroristes, près de 2.000 enfants de 9 à 15 ans ont été recrutés et formés par eux en Irak et en Syrie, selon l’ONG américaine Centre Soufan. 77 d’entre eux seraient à présent retournés en France.

77 «enfants-soldats» de «Daech» seraient revenus en France

77 enfants seraient rentrés en France de la zone irako-syrienne occupée par «Daech», a indiqué dans les pages du Monde la sociologue Hasna Hussein.

S'appuyant sur les chiffres de l'ONG américaine Centre Soufan, la spécialiste annonce qu'environ 2.000 enfants âgés entre 9 et 15 ans ont été recrutés et formés par les radicaux en Irak et en Syrie.

460 mineurs français feraient partie de ce grand groupe, ce qui place la France en tête des pays concernés.

Cette information se base sur les chiffres fournis par le Soufan Center, un organisme à but non lucratif fondé par un ancien membre du FBI spécialisé dans le contre-terrorisme.

«Les deux tiers sont partis avec leurs parents, le tiers est composé d'enfants nés sur place [qui] ont donc moins de quatre ans», précise la sociologue en se basant sur des déclarations des autorités françaises.

Les enfants constituent la principale cible de la stratégie de recrutement de «Daech», souligne la spécialiste.

Les garçons et les filles sont largement utilisés dans la propagande médiatique du groupe terroriste, note-t-elle.

«L'idéologie takfiriste accorde une importance particulière à l'éducation des enfants afin de les initier au combat», lit-on dans la tribune.

Source: agences et rédaction

09-07-2018 | 16:16
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut