Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Royaume-Uni : des enfants-espions employés par les autorités pour des missions d’infiltration Guerre de juillet 2006: les équations établies et les empreintes d’Imad Moghniyeh! Iran : 11 Gardiens de la révolution tués dans une attaque près de l’Irak Sayed Khamenei: L’Iran ne sera jamais ami des États-Unis Vente d’armes à l’Arabie: l’espagnol Navantia doit construire 5 navires de guerre pour Ryad Propos de Salvini sur la Crimée : l’ambassadeur italien en Ukraine convoqué Google associe désormais le mot «idiot» à des photos de Trump «Israël» frappe à nouveau Gaza malgré le cessez-le-feu La Chine miserait sur son arsenal nucléaire dans ses relations avec les USA Règlement du conflit syrien: trois leçons à donner aux USA selon un député russe Affaire Benalla : les trois policiers suspendus placés en garde à vue Allocution de sayed Nasrallah sur la situation interne et les développements régionaux Foua et Kafarya : sayed Nasrallah rend hommage aux combattants du Hezbollah libérés Corée du Nord: Pompeo réclame «une pleine application des sanctions» Le Hamas et «Israël» s’accordent sur un cessez-le-feu Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Moyen Orient

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

La France et l'Arabie saoudite ont signé un nouvel accord de coopération en matière de défense, à l'issue d'une visite de la ministre française des Armées, Florence Parly, samedi et dimanche dans le royaume wahhabite, a rapporté lundi l'agence saoudienne officielle SPA.

Défense: Paris défie les ONG, signe un nouvel accord de coopération avec Ryad

D'après la même source, Mme Parly s'est entretenue dimanche à Jeddah avec le prince héritier Mohammed ben Salmane, et l'accord signé porte sur «la protection des données classées». Aucun autre détail n'a été fourni.

La veille, elle avait rencontré le roi Salmane, évoquant «les développements dans la région», selon SPA.

Interrogé à Paris, le ministère français de la Défense a pour sa part précisé que l'accord «technique» signé concernait «le statut juridique d'échanges d'informations, dans le domaine du renseignement notamment».

Cette visite de Mme Parly dans le royaume intervient dans le sillage d'une polémique sur la vente d'armes françaises à l'Arabie saoudite.

Amnesty International et deux autres ONG ont dénoncé le 4 juillet la poursuite des ventes d'armement français à destination de l'Arabie saoudite et des Émirats Arabes Unis, accusés de violer le droit humanitaire au Yémen, après la publication du rapport sur les exportations de matériel militaire en 2017.

Selon ce rapport, le Proche et Moyen-Orient ont représenté l'an dernier quelque 60% des commandes de systèmes d'armement français, soit 3,9 milliards d'euros sur un total de 6,9 mds d'euros.

Le Koweït est en tête (1,1 md d'€) suivi du Qatar (1,08 md d'€), des Émirats (701 millions) et de l'Arabie (626 millions).

Depuis l'agression en 2015 de la coalition sous commandement saoudien contre le Yémen, le conflit a fait près de 10.000 morts et provoqué «la pire crise humanitaire au monde», avec des millions de personnes au bord de la famine, selon l'ONU.

Source: agences et rédaction

09-07-2018 | 15:18
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut