Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Royaume-Uni : des enfants-espions employés par les autorités pour des missions d’infiltration Guerre de juillet 2006: les équations établies et les empreintes d’Imad Moghniyeh! Iran : 11 Gardiens de la révolution tués dans une attaque près de l’Irak Sayed Khamenei: L’Iran ne sera jamais ami des États-Unis Vente d’armes à l’Arabie: l’espagnol Navantia doit construire 5 navires de guerre pour Ryad Propos de Salvini sur la Crimée : l’ambassadeur italien en Ukraine convoqué Google associe désormais le mot «idiot» à des photos de Trump «Israël» frappe à nouveau Gaza malgré le cessez-le-feu La Chine miserait sur son arsenal nucléaire dans ses relations avec les USA Règlement du conflit syrien: trois leçons à donner aux USA selon un député russe Affaire Benalla : les trois policiers suspendus placés en garde à vue Allocution de sayed Nasrallah sur la situation interne et les développements régionaux Foua et Kafarya : sayed Nasrallah rend hommage aux combattants du Hezbollah libérés Corée du Nord: Pompeo réclame «une pleine application des sanctions» Le Hamas et «Israël» s’accordent sur un cessez-le-feu Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ŒIL SUR L'ENNEMI

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

La Navarre est devenue la première région en Espagne à approuver le mouvement anti-israélien du BDS (Boycott, Divestment and Sanctions).

Une région espagnole adopte le BDS comme politique

La motion a été adoptée le mois dernier dans la Navarre, dans le nord de l’Espagne, recevant le soutien de tous les partis représentés dans son Parlement à l’exception du Parti populaire de centre-droit.

La motion approuvée le 21 mai appelle le gouvernement central à «soutenir toute initiative promue par la campagne internationale du BDS». Elle appelle également l’Espagne à suspendre ses liens avec «Israël» «jusqu’à ce que le pays mette un terme à sa politique de répression criminelle de la population palestinienne».

La Navarre est l’une des 17 communautés autonomes – des régions avec leurs propres parlements – qui tissent ensemble une Espagne quasiment fédérale.

L’année dernière, la Catalogne avait déclaré son indépendance même si Madrid avait refusé cette déclaration. La Navarre a une population significativement basque et un mouvement séparatiste fort.

La motion a également condamné «Israël» pour avoir «assassiné» des douzaines de Palestiniens au mois de mai lors des manifestations de la «Marche du retour» qui visent à défendre le droit des Palestiniens à retourner sur les terres dont ils ont été chassés lors de l’occupation de la Palestine par «Israël» en 1948.

Le mois dernier une motion promue au sein du conseil municipal de la ville de Valencia, troisième ville la plus importante de l’Espagne, a été adoptée déclarant son adhésion au boycott d’«Israël» et définissant Valencia comme «zone libre de l’apartheid israélien».

Plusieurs douzaines de municipalités ont approuvé le BDS en Espagne mais cela n’avait été le cas d’aucune région avec la Navarre.

Source : sites web et rédaction

22-06-2018 | 10:04
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut