Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Nigeria: arrestation de commandants présumés de «Daech» en Afrique de l’Ouest L’Iran pourrait sortir de l’accord nucléaire dans les prochaines semaines Taxes: L’UE riposte aux Etats-Unis, une guerre commerciale s’annonce Le Hezbollah d’Irak promet de se venger du raid meurtrier contre ses combattants Syrie: huit civils tués dans un raid de la «coalition» à Deir-Ezzor L’Iran ne s’oppose plus à un accord avec les autres pays de l’Opep Une région espagnole adopte le BDS comme politique Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> Europe

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

L'ambassadeur de France a été convoqué par le ministère italien des Affaires étrangères, mercredi, au lendemain des critiques de Paris sur la politique migratoire de Rome.

Le ministère italien des Affaires étrangères a indiqué, mercredi 13 juin, avoir convoqué l'ambassadeur de France à Rome, après des déclarations jugées «surprenantes» de la part de la présidence française sur le sort de l'Aquarius, navire humanitaire en route vers l'Espagne avec 629 migrants à bord.

Christian Masset sera reçu à 10 h (8 h GMT) à la Farnesina, a-t-on précisé de source diplomatique.

Emmanuel Macron avait dénoncé, mardi, une part de cynisme et d'irresponsabilité dans la décision du nouveau gouvernement populiste italien de ne pas accueillir le navire humanitaire Aquarius.

Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, a rétorqué que l'Italie n'avait pas à recevoir de leçons «hypocrites de la part de la France qui «tourne le dos dès qu'il s'agit d'immigration».

De son côté, le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a appelé, mercredi, le président français Emmanuel Macron à faire preuve de «générosité» dans l'accueil des migrants. Il a rappelé que la France s'était engagée à accueillir plus de 9 000 migrants arrivés ces dernières années en Italie mais qu'elle n'en avait accueilli que 640. Il a donc invité le chef de l'État français à «passer de la parole aux actes et à donner un signal de générosité« en accueillant ces migrants.

Source : agences

 

13-06-2018 | 13:35
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut