Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Une explosion dans un café de la capitale de l’Azerbaïdjan fait 2 morts et 2 blessés Reprise de l’opération anti-«Daech» dans le sud de Damas après une trêve humanitaire Catalogne: Madrid reconnaît le président, refuse de valider la composition de l’exécutif Des dépôts de munitions de l’Otan découverts à Homs, libérée des terroristes Maroc: défilé à Casablanca contre le transfert de l’ambassade US à al-Qods Le prisonnier maqdessi Aziz Oweisat tombe en martyre dans un hôpital israélien Italie: la Ligue annonce un accord sur le chef du gouvernement A al-Qods occupée, les jeûneurs boycottent les Emirats arabes unis Le Paraguay, 3e pays à inaugurer son ambassade à al-Qods occupée L’Iran restera dans l’accord si l’UE assure la compensation des pertes infligées par les sanctions US France: entre 1.500 et 2.500 manifestants pro-palestiniens rassemblés à Strasbourg «Israël» reconnaît la puissance des missiles yéménites Irak: Le président US cherche à piller les richesses du Moyen-Orient, dit Jaafari Accord nucléaire: l’Iran juge les promesses de l’UE insuffisantes Venezuela: Maduro réélu jusqu’en 2025 Rohani: L’Iran a déjoué un complot américain majeur Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> France

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le lendemain du martyre de plus de 60 Palestiniens dans la bande de Gaza, quelque 150 manifestants se sont rassemblés ce mardi près du métro Saint-Philippe-du- Roule, dans la capitale française, pour dénoncer les actions d'«Israël» à l'encontre des Palestiniens.

Massacre à Gaza: rassemblement à Paris pour dénoncer les actions d'«Israël»

«Libérez Gaza, libérez la Palestine», «Le fascisme ne passera pas, Palestine vivra». Ce sont certains des slogans qu'on pouvait entendre ce mardi à Paris, non loin de l'ambassade d'«Israël», où entre 100 et 150 personnes se sont retrouvées au lendemain de l'assassinat de plusieurs dizaines de Palestiniens dans la bande de Gaza déjà qualifié de «massacre».

Brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire: «Moi aussi, je boycotte», «Boycotte de l'occupant israélien», «Garantir l'impunité d'Israël = développer l'antisémitisme», des sympathisants du peuple palestinien sont venus exprimer leur solidarité, dénoncer la politique de «Tel Aviv» et appeler la communauté internationale à réagir.

Au micro de l’agence russe Sputnik, Bassela Kamela a expliqué qu'elle est venue manifester pour montrer qu'elle est «contre les massacres et contre l'injustice et contre l'État d'Israël qui fait beaucoup trop d'injustices à l'encontre de la Palestine depuis beaucoup trop d'années. Je trouve ça terrorisant qu'il y ait des gens qui n'ont rien que des cailloux [et qui] se font massacrer pour rien, juste pour défendre leur avis».

Et d'ajouter que vu que la politique était surtout du côté d'«Israël», la manifestante estimait que c'était surtout aux simples gens de participer à de simples manifestations pour faire un geste pour le peuple palestinien.

«Je trouve que pas la France, mais tous les pays européens ou tous les pays plutôt puissants devraient dire ce qu'ils ne sont pas d'accord avec ce que l'État israélien fait pour les intimider un peu, parce que je trouve qu'ils ont beaucoup trop de pouvoir», a-t-elle conclu.

Des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza ont manifesté lundi à la frontière contre l'inauguration, le même jour, à al-Qods (Jérusalem) de l'ambassade américaine en «Israël». De violents heurts ont éclaté dans la matinée et se sont poursuivis dans l'après-midi le long de la frontière avec l’entité sioniste.

Selon le dernier bilan disponible, 61 Palestiniens ont été tombés en martyre et plus de 2.700 autres blessés par des soldats israéliens.

Source: agences et rédaction

16-05-2018 | 10:37
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut