Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Une explosion dans un café de la capitale de l’Azerbaïdjan fait 2 morts et 2 blessés Reprise de l’opération anti-«Daech» dans le sud de Damas après une trêve humanitaire Catalogne: Madrid reconnaît le président, refuse de valider la composition de l’exécutif Des dépôts de munitions de l’Otan découverts à Homs, libérée des terroristes Maroc: défilé à Casablanca contre le transfert de l’ambassade US à al-Qods Le prisonnier maqdessi Aziz Oweisat tombe en martyre dans un hôpital israélien Italie: la Ligue annonce un accord sur le chef du gouvernement A al-Qods occupée, les jeûneurs boycottent les Emirats arabes unis Le Paraguay, 3e pays à inaugurer son ambassade à al-Qods occupée L’Iran restera dans l’accord si l’UE assure la compensation des pertes infligées par les sanctions US France: entre 1.500 et 2.500 manifestants pro-palestiniens rassemblés à Strasbourg «Israël» reconnaît la puissance des missiles yéménites Irak: Le président US cherche à piller les richesses du Moyen-Orient, dit Jaafari Accord nucléaire: l’Iran juge les promesses de l’UE insuffisantes Venezuela: Maduro réélu jusqu’en 2025 Rohani: L’Iran a déjoué un complot américain majeur Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

La Corée du Nord a menacé mercredi d'annuler le sommet prévu le 12 juin entre son dirigeant Kim Jong Un et le président américain Donald Trump en raison de manœuvres militaires au Sud, a rapporté l'agence sud-coréenne Yonhap.

La Corée du Nord menace d'annuler le sommet avec Trump

Pyongyang a également annulé une rencontre de haut niveau avec la Corée du Sud prévue mercredi pour protester contre l'exercice militaire annuel Max Thunder auquel prennent part les armées sud-coréenne et américaine, a affirmé Yonhap, citant l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

Les Etats-Unis devront «mûrement réfléchir sur le sort de ce sommet Corée du Nord-USA, à la lumière de vacarme militaire», a indiqué Yonhap, reprenant l'agence officielle nord-coréenne.

Les exercices entre les forces aériennes des deux alliés constituaient un entraînement pour une invasion et une provocation, alors que la période était au réchauffement des relations intercoréennes, a ajouté Yonhap, citant toujours KCNA.

Pour sa part, Washington a affirmé continuer à préparer le sommet. «Nous allons continuer à aller de l'avant» concernant les préparatifs, «nous n'avons pas été notifiés» d'un changement, a déclaré la porte-parole du Département d'Etat, Heather Nauert.

Le langage utilisé par la Corée du Nord est un retour soudain à l'ancienne rhétorique de Pyongyang, qui a longtemps estimé qu'elle avait besoin de l'arme nucléaire pour se défendre contre les Etats-Unis.

Les hostilités entre Corée du Nord et Corée du Sud (1950-1953) se sont arrêtées après un cessez-le-feu, laissant le territoire divisé en deux pays, délimitées par une zone démilitarisée. Les deux camps sont toutefois techniquement toujours en guerre.

Lors d'un sommet rarissime le mois dernier dans la zone démilitarisée, M. Kim et le président sud-coréen Moon Jae-in ont réaffirmé leur engagement derrière un «objectif commun», la «dénucléarisation totale» de la péninsule.

Source: agences et rédaction

16-05-2018 | 10:15
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut