Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Une explosion dans un café de la capitale de l’Azerbaïdjan fait 2 morts et 2 blessés Reprise de l’opération anti-«Daech» dans le sud de Damas après une trêve humanitaire Catalogne: Madrid reconnaît le président, refuse de valider la composition de l’exécutif Des dépôts de munitions de l’Otan découverts à Homs, libérée des terroristes Maroc: défilé à Casablanca contre le transfert de l’ambassade US à al-Qods Le prisonnier maqdessi Aziz Oweisat tombe en martyre dans un hôpital israélien Italie: la Ligue annonce un accord sur le chef du gouvernement A al-Qods occupée, les jeûneurs boycottent les Emirats arabes unis Le Paraguay, 3e pays à inaugurer son ambassade à al-Qods occupée L’Iran restera dans l’accord si l’UE assure la compensation des pertes infligées par les sanctions US France: entre 1.500 et 2.500 manifestants pro-palestiniens rassemblés à Strasbourg «Israël» reconnaît la puissance des missiles yéménites Irak: Le président US cherche à piller les richesses du Moyen-Orient, dit Jaafari Accord nucléaire: l’Iran juge les promesses de l’UE insuffisantes Venezuela: Maduro réélu jusqu’en 2025 Rohani: L’Iran a déjoué un complot américain majeur Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Afrique >> Afrique

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Les dépouilles de 20 chrétiens coptes égyptiens exécutés par le groupe terroriste «Daech» en 2015 en Libye ont été rapatriés lundi, a indiqué un responsable à l'aéroport du Caire.

Les corps des coptes égyptiens tués par «Daech» en 2015 en Libye rapatriés

Le pape copte orthodoxe Tawadros II était présent pour accueillir les restes de ces hommes dont les corps avaient été découverts en octobre près de Syrte (nord), l'ancien bastion des terroristes en Libye.

Quelques heures auparavant, les cercueils ont été chargés dans un avion-cargo de la compagnie libyenne Afriqiyah Airways à l'aéroport de Misrata, une ville située à 200 km à l'est de Tripoli, où les dépouilles étaient conservées.

Les corps de 20 hommes de nationalité égyptienne et d'un homme à la peau sombre, probablement originaire d'un pays d'Afrique subsaharienne selon le médecin légiste, avaient été découverts en octobre près de Syrte.

Le médecin, Othman Al-Zentani, a indiqué que l'identification des corps n'était «pas une tâche facile», dans la mesure où ils étaient décomposés et les têtes des victimes séparées des corps. Il a ajouté que les échantillons ADN envoyés par les familles des victimes avaient permis l'identification des corps.

Le 15 février 2015, «Daech» avait diffusé une vidéo montrant la décapitation d'hommes présentés comme 21 chrétiens coptes, enlevés en janvier de la même année dans l'ouest de la Libye. Après cette exécution, des dizaines de milliers de ressortissants égyptiens qui travaillaient dans les secteurs du bâtiment, des services, de l'agriculture et de l'artisanat avaient fui la Libye. Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est livrée aux milices alors que deux autorités se disputent le pouvoir: d'un côté, le gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale et basé à Tripoli. De l'autre, une autorité exerçant son pouvoir dans l'est du pays avec le soutien du maréchal Khalifa Haftar. Profitant du chaos, les terroristes de «Daech» ont fait de l'immense territoire libyen un de leurs repaires, même s'ils ont perdu en décembre 2016 leur bastion de Syrte, où ils s'étaient implantés en juin 2015.

Source : agences et rédaction

15-05-2018 | 11:42
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut