Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Trump menace de taxes punitives les 505 milliards $ de produits chinois importés L’ambassadeur russe à Athènes accuse la Grèce de «décevoir» Moscou Syrie: Les terroristes attaquent le convoi de bus des habitants de Fouaa et Kafarya Victoire 2006: Comment cette victoire a mis un terme à la guerre en Syrie ? Corée du Sud: l’ex-présidente condamnée à huit ans de prison supplémentaires Le ministère américain de la Justice veut lutter contre les menaces d’ingérence étrangère Tunisie: Le parti Ennahdha remporte la majorité des mairies Trump souhaite inviter Poutine à la Maison Blanche cet automne L’armée israélienne dit développer un nouveau modèle de chars Londres dément toute identification dans l’affaire Skripal Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Syrie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Des missiles israéliens ont été lancés dans la nuit de mercredi à jeudi sur le territoire syrien après que des tirs de roquettes ont atterri sur la partie du Golan occupée par «Israël». Puis des explosions ont été entendues à Damas, dont l'espace aérien a été massivement survolé. Enfin, de nouvelles frappes israéliennes ont été interceptées par les batteries anti-aériennes syriennes. Aucune victime n'est déplorée. «Israël» ne cherche pas «l'escalade» militaire avec l'Iran indique un porte-parole de l'armée.

L'escalade a été rapide. D'abord, peu après minuit (heure de Damas) une vingtaine de projectiles et roquettes a été tirée en direction des forces d’occupation israélienne dans la partie du Golan occupé par «Israël». Les roquettes ont touché des cibles sensibles liées à la reconnaissance humaine et technique, à la collecte de renseignements, aux centres de commandement et de contrôle.

Selon les dires du porte-parole de l’armée d’occupation, une vingtaine de missiles été tirées par des hommes de la brigade iranienne al-Qods ont visé les premières lignes de l’armée israélienne sur le Golan.

Le quotidien israélienne Haaretz a reconnu que le «Dôme de fer» n’a fonctionné que partiellement et que «certains des missiles » ont traversé le «bouclier antimissile israélien».

L’armée d’occupation a imposé un black out total sur les dégâts et les pertes israéliennes, recommandant des médias israéliens de n’évoquer qu’une vingtaine de missiles pour éviter de semer la panique parmi les Israéliens.

Puis l'armée d’occupation israélienne a aussitôt riposté. Des missiles israéliens ont visé des positions syriennes près de la ville de Baas dans le secteur de Kuneitra, situé sur la partie non occupée par «Israël» du Golan. Se référant à des sources militaires, l'agence syrienne Sana a annoncé que les défenses antiaériennes syriennes ont repoussé une agression israélienne aux missiles contre les territoires syriens, abattant des dizaines parmi eux.

«Les défenses antiaériennes ont abattu des dizaines de missiles israéliens et les ont interceptés», faisant savoir que nombre de ces missiles avaient visé les brigades de la défense antiaérienne, le radar et un dépôt de munitions.

La télévision syrienne a retransmis des images en direct à partir de Damas montrant des projectiles lumineux dans le ciel et plusieurs missiles détruits par les systèmes anti-aériens syriens. Par ailleurs, de fortes détonations ont été entendues à l'aube à Damas tandis que des avions survolaient massivement l'espace aérien, ont rapporté des témoins, l'AFP et des médias syriens.

Source : agences et rédaction

10-05-2018 | 09:06
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut