ŒIL SUR L'ENNEMI Infos d’ALAHED:«Israël» admet être l’auteur de l’agression contre la base syrienne T-4, selon le NYT

Please Wait...

«Israël» admet être l’auteur de l’agression contre la base syrienne T-4, selon le NYT

folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 6 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

«Israël» est à l’origine de l’agression du 9 avril contre la base militaire syrienne T-4, a reconnu un responsable militaire israélien sous couvert d’anonymat au journal américain New York Times.

«Israël» admet être l'auteur de l’agression contre la base syrienne T-4, selon le NYT

«C’était la première fois que nous attaquions des cibles iraniennes vivantes – à la fois des installations mais aussi des personnes», a affirmé la source.

Lundi dernier, l’Iran, la Syrie et la Russie ont accusé l’entité sioniste d'avoir mené un raid contre la aérienne syrienne Tiyas (T-4) dans la province de Homs, où se trouvaient des conseillers militaires iraniens. Au moins 14 combattants pro-gouvernementaux, dont sept Iraniens, avaient été tombés en martyre lors de cette agression selon le bilan de Téhéran.

Contacté par les médias, «Israël» s’était refusé à tout commentaire.

Dans un premier temps pointé du doigt par les médias syriens, Washington avait nié toute responsabilité. Le Pentagone avait par la suite affirmé que ses forces armées «ne mènent pas de frappes aériennes en Syrie».

«Ce n'est pas nous», avait de son côté déclaré le porte-parole de l'état-major des armées françaises.

Vendredi dernier, le secrétaire général du Hezbollah, sayed Hassan Nasrallah, a déclaré qu’«Israël avait commis une erreur historique» en menant la frappe du 9 avril, et s’était placé «de lui-même» en «combat direct» avec l'Iran.

«Qu'Israël prenne clairement pour cible les forces des Gardiens de la révolution qui sont présents en Syrie, c'est sans précédent depuis sept ans», a-t-il indiqué, avant de souligner: «C'est un événement charnière pour la situation de la région».

Après ces menaces, et d’autres de la part de hauts responsables iraniens, «Israël» anticipe avec prudence la riposte iranienne qui est «un fait accompli».

Source: sites web et rédaction

Comments

// -0.264572