Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Souhaila al-Zakzaky: Mes parents sont détenus dans l’un des départements des services de sécurité de l’état La Russie a les preuves des liens de l’UK avec «l’attaque chimique» à Douma Gaza/Marche du retour: un martyr Palestinien, moins 10 blessés Moscou prouvera que la Syrie a abattu une partie des missiles tirés contre elle Ouverture d’un téléphone rouge entre dirigeants des deux Corées «Israël» menace de reprendre les assassinats ciblés des dirigeants du Hamas Donald Trump a invité Vladimir Poutine aux Etats-Unis France: un imam salafiste connu pour ses prêches radicaux expulsé vers l’Algérie La Syrie décide de rendre la légion d’honneur d’Assad à la France, «esclave» de Washington Les «Casques blancs» auraient tenté de recruter le fondateur des Pink Floyd Des habitants de Douma révèlent des détails sur la mise en scène de «l’attaque chimique» Armée iranienne: en cas de guerre, Riyad «ne tiendra pas plus de 48h» face à Téhéran Turquie: Erdogan convoque des élections anticipées et brigue un nouveau mandat Ministère: 35 Gazaouis tués et 4 279 blessés depuis le début de la marche du retour Accord de coopération entre l’Iran et l’Irak Discours lors du meeting électoral consacré à la troisième circonscription du Sud L’asile accordé à 538.000 réfugiés en Europe l’an dernier L’élection de Macron est une «mauvaise chose» pour 52% des Français Le Maroc retire ses avions F16 de la guerre saoudienne au Yémen Sanctions US contre la Russie: Berlin voudrait une exemption Yémen: la défense antiaérienne détruit un drone US Gaspillage alimentaire: les Américains jettent 150.000 tonnes de nourriture par jour La journée du prisonnier palestinien, 17 avril Présidentielle en Egypte: Khartoum saisit l’ONU après un vote dans un secteur disputé Le climat social se crispe en France: grève du rail et universités en ébullition
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Syrie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Dans les mois à venir, une nouvelle attaque chimique surviendra à Idlib, en Syrie, a déclaré Pierre Le Corf, volontaire humanitaire français qui vit dans la ville syrienne d’Alep.

Pierre Le Corf: «une nouvelle attaque chimique va arriver» en Syrie

«Les frappes effectuées par Washington, Paris et Londres sous-entendent qu'une autre attaque chimique sera bientôt préparée à Idlib», a fait savoir à l’agence russe Sputnik Pierre Le Corf, fondateur de l'ONG WeAreSuperheroes et l'un des rares humanitaires européens présents dans la ville syrienne d'Alep.

Selon le jeune homme, l’agression menée par ces pays occidentaux ont eu lieu après que les Syriens ont commencé à penser que «c'était terminé».

«Maintenant […], on se fait bombarder par les Américains, par la France, par les Anglais, et qui laissent sous-entendre des représailles encore bientôt s'il y avait une nouvelle attaque chimique qui évidemment va arriver à Idlib, c'est évident, dans les mois qui viennent», a précisé le jeune homme.

En dépit des récents évènements, Pierre Le Corf est persuadé que les Syriens restent forts.

«Les gens sont confus mais la vie continue […] les gens sont plus forts que ça et ne se laissent pas intimider par ce genre de choses», a résumé le jeune homme.

Rappelons qu’une partie des extrémistes se voient proposer, par les autorités syriennes, de déposer les armes en échange de leur transfert dans la province d’Idlib.

Lésés par l’avancée de l’armée syrienne, notamment dans la Ghouta orientale qui a été totalement libérée en l’espace d’un mois et demi, les puissances occidentales qui soutenaient les groupes terroristes en Syrie n’ont cessé, depuis le lancement de la bataille, de mettre en garde contre une attaque chimique.

Le samedi 7 avril dernier, à peine des images d’une mise en scène chimique perpétrée à Douma ont été postées sur la Toile, au lendemain de l’accord avec le groupe terroriste «Jaïsh al-islam» qui l’occupait,  que les Occidentaux se sont lancées dans des menaces contre la Syrie.

Les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont mené dans la nuit du 13 au 14 avril des frappes coordonnées en Syrie sous prétexte de répondre à l'attaque chimique présumée menée le week-end dernier à Douma, dans l'ex-enclave terroriste de la Ghouta orientale.

Source: agences et rédaction

16-04-2018 | 11:32
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut