Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Souhaila al-Zakzaky: Mes parents sont détenus dans l’un des départements des services de sécurité de l’état La Russie a les preuves des liens de l’UK avec «l’attaque chimique» à Douma Gaza/Marche du retour: un martyr Palestinien, moins 10 blessés Moscou prouvera que la Syrie a abattu une partie des missiles tirés contre elle Ouverture d’un téléphone rouge entre dirigeants des deux Corées «Israël» menace de reprendre les assassinats ciblés des dirigeants du Hamas Donald Trump a invité Vladimir Poutine aux Etats-Unis France: un imam salafiste connu pour ses prêches radicaux expulsé vers l’Algérie La Syrie décide de rendre la légion d’honneur d’Assad à la France, «esclave» de Washington Les «Casques blancs» auraient tenté de recruter le fondateur des Pink Floyd Des habitants de Douma révèlent des détails sur la mise en scène de «l’attaque chimique» Armée iranienne: en cas de guerre, Riyad «ne tiendra pas plus de 48h» face à Téhéran Turquie: Erdogan convoque des élections anticipées et brigue un nouveau mandat Ministère: 35 Gazaouis tués et 4 279 blessés depuis le début de la marche du retour Accord de coopération entre l’Iran et l’Irak Discours lors du meeting électoral consacré à la troisième circonscription du Sud L’asile accordé à 538.000 réfugiés en Europe l’an dernier L’élection de Macron est une «mauvaise chose» pour 52% des Français Le Maroc retire ses avions F16 de la guerre saoudienne au Yémen Sanctions US contre la Russie: Berlin voudrait une exemption Yémen: la défense antiaérienne détruit un drone US Gaspillage alimentaire: les Américains jettent 150.000 tonnes de nourriture par jour La journée du prisonnier palestinien, 17 avril Présidentielle en Egypte: Khartoum saisit l’ONU après un vote dans un secteur disputé Le climat social se crispe en France: grève du rail et universités en ébullition
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Donald Trump est «moralement inapte» à diriger les Etats-Unis, a affirmé l’ancien directeur du FBI James Comey dans une interview à la chaîne de télévision ABC diffusée dimanche.

Ex-chef du FBI: Trump «moralement inapte» à être président

Tout au long de cet entretien, James Comey, limogé en 2017 par Trump de son poste de chef du FBI, dresse un portrait très sombre du président, présenté comme un menteur qui «salit tous ceux qui sont autour de lui».

«Je ne crois pas à ces histoires selon lesquelles il serait mentalement déficient ou dans les premiers stades de la démence», a dit Comey. «Je ne crois pas qu’il soit médicalement inapte. Je crois qu’il est moralement inapte à être président».

«Notre président doit incarner le respect et adhérer aux valeurs qui sont au cœur de notre pays. La plus importante (de ces valeurs) étant la vérité. Ce président n’est pas capable de le faire», a estimé Comey.

«Le problème avec ce président, c’est qu’il salit tous ceux qui sont autour de lui», a encore asséné l’ancien chef du FBI. «Et la question est (…) quel niveau de salissure vous rend finalement inapte à réaliser votre objectif de protéger le pays et de le servir».

Et James Comey accumule les griefs contre Donald Trump. «Une personne qui parle des femmes et qui les traite comme des morceaux de viande, qui ment en permanence sur les choses importantes comme sur les petites choses et insiste pour que le peuple américain les croie, cette personne n’est pas apte à être président des Etats-Unis, pour des raisons morales».

Trump a limogé Comey en 2017, en mettant en cause la manière dont le FBI avait mené l’enquête sur l’usage illégal par la démocrate Hillary Clinton d’un serveur privé pour ses emails lorsqu’elle était secrétaire d’Etat.

Le président a aussi fustigé l’enquête du FBI sur des soupçons de collusion entre l’équipe de Trump et des responsables russes pendant la campagne pour l’élection présidentielle de 2016.

Comey vient de publier un livre de 300 pages intitulé «A Higher Loyalty: Truth, Lies, and Leadership» dans lequel il dresse un portrait au vitriol de Donald Trump, l’accusant d’être obsédé par son image et peu soucieux du bien public.

Le livre présente Donald Trump comme un boss mafieux, un être malhonnête et égocentrique.

Trump, pour sa part, s’est une nouvelle fois déchaîné dimanche contre l’ancien chef du FBI dans une série de tweets. Il a écrit que l’enquête sur les emails d’Hillary Clinton avait été menée «stupidement» et a qualifié Comey de «raclure».

Source: agences et rédaction

16-04-2018 | 11:09
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut