Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Les familles des militaires russes tués en Syrie rencontreront Bachar el-Assad Kurdistan irakien : des attaques contre l’administration d’Erbil, un employé tué «Israël» : entretien surprise entre Benyamin Netanyahou et Serguei Lavrov La Syrie qualifie de «criminelle» l’évacuation de «Casques blancs» par «Israël» «Racisme et irrespect»: le footballeur allemand Özil quitte l’équipe nationale L’Iran annonce la production en cours d’un nouveau missile air-air Cisjordanie: un adolescent palestinien tué par des soldats israéliens Fusillade à Toronto: deux morts, dont le tireur, et 13 blessés Les menaces de Trump font partie d’une «guerre psychologique», selon le chef du Bassidj Les Etats-Unis «n’ont pas peur» de sanctionner l’Iran «au plus haut niveau» Affaire Benalla : Macron «extrêmement déterminé à ce que la vérité puisse être établie» Plus de 100.000 réfugiés revenus dans la Ghouta orientale après sa libération Trump à Rohani : ’Ne menacez jamais plus les Etats-Unis’ Des dizaines de Marocains réclament l’ouverture de la frontière avec l’Algérie Syrie : agression israélienne contre une position militaire à Hama Rohani met en garde Trump: Ne jouez pas avec la queue du lion Attentat contre Dostum à Kaboul: 23 morts et 107 blessés, «Daech» a revendiqué Royaume-Uni : des enfants-espions employés par les autorités pour des missions d’infiltration Guerre de juillet 2006: les équations établies et les empreintes d’Imad Moghniyeh! Iran : 11 Gardiens de la révolution tués dans une attaque près de l’Irak Sayed Khamenei: L’Iran ne sera jamais ami des États-Unis Vente d’armes à l’Arabie: l’espagnol Navantia doit construire 5 navires de guerre pour Ryad Propos de Salvini sur la Crimée : l’ambassadeur italien en Ukraine convoqué Google associe désormais le mot «idiot» à des photos de Trump «Israël» frappe à nouveau Gaza malgré le cessez-le-feu
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Donald Trump est «moralement inapte» à diriger les Etats-Unis, a affirmé l’ancien directeur du FBI James Comey dans une interview à la chaîne de télévision ABC diffusée dimanche.

Ex-chef du FBI: Trump «moralement inapte» à être président

Tout au long de cet entretien, James Comey, limogé en 2017 par Trump de son poste de chef du FBI, dresse un portrait très sombre du président, présenté comme un menteur qui «salit tous ceux qui sont autour de lui».

«Je ne crois pas à ces histoires selon lesquelles il serait mentalement déficient ou dans les premiers stades de la démence», a dit Comey. «Je ne crois pas qu’il soit médicalement inapte. Je crois qu’il est moralement inapte à être président».

«Notre président doit incarner le respect et adhérer aux valeurs qui sont au cœur de notre pays. La plus importante (de ces valeurs) étant la vérité. Ce président n’est pas capable de le faire», a estimé Comey.

«Le problème avec ce président, c’est qu’il salit tous ceux qui sont autour de lui», a encore asséné l’ancien chef du FBI. «Et la question est (…) quel niveau de salissure vous rend finalement inapte à réaliser votre objectif de protéger le pays et de le servir».

Et James Comey accumule les griefs contre Donald Trump. «Une personne qui parle des femmes et qui les traite comme des morceaux de viande, qui ment en permanence sur les choses importantes comme sur les petites choses et insiste pour que le peuple américain les croie, cette personne n’est pas apte à être président des Etats-Unis, pour des raisons morales».

Trump a limogé Comey en 2017, en mettant en cause la manière dont le FBI avait mené l’enquête sur l’usage illégal par la démocrate Hillary Clinton d’un serveur privé pour ses emails lorsqu’elle était secrétaire d’Etat.

Le président a aussi fustigé l’enquête du FBI sur des soupçons de collusion entre l’équipe de Trump et des responsables russes pendant la campagne pour l’élection présidentielle de 2016.

Comey vient de publier un livre de 300 pages intitulé «A Higher Loyalty: Truth, Lies, and Leadership» dans lequel il dresse un portrait au vitriol de Donald Trump, l’accusant d’être obsédé par son image et peu soucieux du bien public.

Le livre présente Donald Trump comme un boss mafieux, un être malhonnête et égocentrique.

Trump, pour sa part, s’est une nouvelle fois déchaîné dimanche contre l’ancien chef du FBI dans une série de tweets. Il a écrit que l’enquête sur les emails d’Hillary Clinton avait été menée «stupidement» et a qualifié Comey de «raclure».

Source: agences et rédaction

16-04-2018 | 11:09
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut