Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Souhaila al-Zakzaky: Mes parents sont détenus dans l’un des départements des services de sécurité de l’état La Russie a les preuves des liens de l’UK avec «l’attaque chimique» à Douma Gaza/Marche du retour: un martyr Palestinien, moins 10 blessés Moscou prouvera que la Syrie a abattu une partie des missiles tirés contre elle Ouverture d’un téléphone rouge entre dirigeants des deux Corées «Israël» menace de reprendre les assassinats ciblés des dirigeants du Hamas Donald Trump a invité Vladimir Poutine aux Etats-Unis France: un imam salafiste connu pour ses prêches radicaux expulsé vers l’Algérie La Syrie décide de rendre la légion d’honneur d’Assad à la France, «esclave» de Washington Les «Casques blancs» auraient tenté de recruter le fondateur des Pink Floyd Des habitants de Douma révèlent des détails sur la mise en scène de «l’attaque chimique» Armée iranienne: en cas de guerre, Riyad «ne tiendra pas plus de 48h» face à Téhéran Turquie: Erdogan convoque des élections anticipées et brigue un nouveau mandat Ministère: 35 Gazaouis tués et 4 279 blessés depuis le début de la marche du retour Accord de coopération entre l’Iran et l’Irak Discours lors du meeting électoral consacré à la troisième circonscription du Sud L’asile accordé à 538.000 réfugiés en Europe l’an dernier L’élection de Macron est une «mauvaise chose» pour 52% des Français Le Maroc retire ses avions F16 de la guerre saoudienne au Yémen Sanctions US contre la Russie: Berlin voudrait une exemption Yémen: la défense antiaérienne détruit un drone US Gaspillage alimentaire: les Américains jettent 150.000 tonnes de nourriture par jour La journée du prisonnier palestinien, 17 avril Présidentielle en Egypte: Khartoum saisit l’ONU après un vote dans un secteur disputé Le climat social se crispe en France: grève du rail et universités en ébullition
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Syrie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Les frappes menées par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni contre la Syrie ont illustré la faiblesse de ces pays, a fait savoir à Sputnik Bassam Abu Abdallah, directeur du Centre des études stratégiques à l’Université de Damas.

Ex-diplomate syrien sur l’agression: «c’est une perte pour eux, pas pour nous»

En attaquant la Syrie, les pays occidentaux ont démontré que non seulement ils ne respectaient pas le droit international mais aussi qu'ils étaient faibles, a souligné dans un entretien à Sputnik Bassam Abu Abdallah, ancien diplomate syrien et directeur du Centre des études stratégiques à l'Université de Damas.

«Ils ont montré qu'ils étaient au-dessus du droit international et de la Charte des Nations unies, et ils ont montré qu'ils étaient faibles, et ils ne sont pas des super puissances», a souligné Bassam Abu Abdallah.

En répondant à la question sur combien de temps les militaires américains allaient encore rester en Syrie, l'ancien diplomate a indiqué qu'il s'attendait à «tout».

«Nous pensons à tout mais nous nous sentons assez forts, et cette expérience, ce matin, quand nos systèmes de défense aérienne ont intercepté plus de 75 [71, selon le ministère russe de la Défense, ndlr] de leurs missiles, c'est une perte pour eux, pas pour nous», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

Le 14 avril, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont frappé des sites militaires ainsi que ceux de l'infrastructure civile de la République arabe syrienne. Cette coalition tripartite a tiré 103 missiles, dont 71 ont été abattus à l'approche de leurs objectifs. L'année dernière, l'aérodrome militaire syrien d’al-Chaayrate avait déjà été attaqué par 59 missiles.

Washington et ses alliés disent que ces frappes étaient une riposte à l'attaque chimique présumée dans la ville de Douma.

Source : agences et rédaction  

16-04-2018 | 10:22
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut