Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Les familles des militaires russes tués en Syrie rencontreront Bachar el-Assad Kurdistan irakien : des attaques contre l’administration d’Erbil, un employé tué «Israël» : entretien surprise entre Benyamin Netanyahou et Serguei Lavrov La Syrie qualifie de «criminelle» l’évacuation de «Casques blancs» par «Israël» «Racisme et irrespect»: le footballeur allemand Özil quitte l’équipe nationale L’Iran annonce la production en cours d’un nouveau missile air-air Cisjordanie: un adolescent palestinien tué par des soldats israéliens Fusillade à Toronto: deux morts, dont le tireur, et 13 blessés Les menaces de Trump font partie d’une «guerre psychologique», selon le chef du Bassidj Les Etats-Unis «n’ont pas peur» de sanctionner l’Iran «au plus haut niveau» Affaire Benalla : Macron «extrêmement déterminé à ce que la vérité puisse être établie» Plus de 100.000 réfugiés revenus dans la Ghouta orientale après sa libération Trump à Rohani : ’Ne menacez jamais plus les Etats-Unis’ Des dizaines de Marocains réclament l’ouverture de la frontière avec l’Algérie Syrie : agression israélienne contre une position militaire à Hama Rohani met en garde Trump: Ne jouez pas avec la queue du lion Attentat contre Dostum à Kaboul: 23 morts et 107 blessés, «Daech» a revendiqué Royaume-Uni : des enfants-espions employés par les autorités pour des missions d’infiltration Guerre de juillet 2006: les équations établies et les empreintes d’Imad Moghniyeh! Iran : 11 Gardiens de la révolution tués dans une attaque près de l’Irak Sayed Khamenei: L’Iran ne sera jamais ami des États-Unis Vente d’armes à l’Arabie: l’espagnol Navantia doit construire 5 navires de guerre pour Ryad Propos de Salvini sur la Crimée : l’ambassadeur italien en Ukraine convoqué Google associe désormais le mot «idiot» à des photos de Trump «Israël» frappe à nouveau Gaza malgré le cessez-le-feu
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Syrie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Les frappes menées par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni contre la Syrie ont illustré la faiblesse de ces pays, a fait savoir à Sputnik Bassam Abu Abdallah, directeur du Centre des études stratégiques à l’Université de Damas.

Ex-diplomate syrien sur l’agression: «c’est une perte pour eux, pas pour nous»

En attaquant la Syrie, les pays occidentaux ont démontré que non seulement ils ne respectaient pas le droit international mais aussi qu'ils étaient faibles, a souligné dans un entretien à Sputnik Bassam Abu Abdallah, ancien diplomate syrien et directeur du Centre des études stratégiques à l'Université de Damas.

«Ils ont montré qu'ils étaient au-dessus du droit international et de la Charte des Nations unies, et ils ont montré qu'ils étaient faibles, et ils ne sont pas des super puissances», a souligné Bassam Abu Abdallah.

En répondant à la question sur combien de temps les militaires américains allaient encore rester en Syrie, l'ancien diplomate a indiqué qu'il s'attendait à «tout».

«Nous pensons à tout mais nous nous sentons assez forts, et cette expérience, ce matin, quand nos systèmes de défense aérienne ont intercepté plus de 75 [71, selon le ministère russe de la Défense, ndlr] de leurs missiles, c'est une perte pour eux, pas pour nous», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

Le 14 avril, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont frappé des sites militaires ainsi que ceux de l'infrastructure civile de la République arabe syrienne. Cette coalition tripartite a tiré 103 missiles, dont 71 ont été abattus à l'approche de leurs objectifs. L'année dernière, l'aérodrome militaire syrien d’al-Chaayrate avait déjà été attaqué par 59 missiles.

Washington et ses alliés disent que ces frappes étaient une riposte à l'attaque chimique présumée dans la ville de Douma.

Source : agences et rédaction  

16-04-2018 | 10:22
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut