Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
L’Irak frappe «Daech» en Syrie, 45 terroristes éliminés Espagne : 418 migrants secourus en mer samedi lors de trois opérations Droits de douane US: l’UE prête à riposter à nouveau 5 morts et 19 blessés de l’armée suite à une attaque des terroristes d’«al-Nosra» Des défenseurs saoudiens des droits des femmes derrière les barreaux Les USA implantent une nouvelle base militaire à Manbij Ethiopie: explosion à Addis Abeba, plus de 80 blessés GB: «Un gouvernement sous mon leadership reconnaîtrait rapidement la Palestine», dit Corbyn À Gaza, 206 Palestiniens touchés par les balles des soldats israéliens Rencontre secrète MBS-Netanyahu en Jordanie, un pas de plus vers le «Deal du siècle» Washington annonce la suspension de nouveaux exercices militaires avec Séoul Un avion A-29 Super Tucano de l’US Air Force s’est écrasé hier L’Italie doute que l’UE en l’état ait un avenir Liban: l’armée démantèle un matériel d’espionnage électronique au sud Nigeria: arrestation de commandants présumés de «Daech» en Afrique de l’Ouest L’Iran pourrait sortir de l’accord nucléaire dans les prochaines semaines Taxes: L’UE riposte aux Etats-Unis, une guerre commerciale s’annonce Le Hezbollah d’Irak promet de se venger du raid meurtrier contre ses combattants Syrie: huit civils tués dans un raid de la «coalition» à Deir-Ezzor L’Iran ne s’oppose plus à un accord avec les autres pays de l’Opep Une région espagnole adopte le BDS comme politique Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> EXCLUSIVITÉS >> Rapports >> Rapports

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Par Mohammad Keserwani

On est tous d’accord que la guerre douce est aussi féroce que la guerre militaire. Elle est parfois considérée plus fatale que la confrontation directe si elle passe inaperçue. L'Occident déploie tous les moyens possibles dans sa guerre douce contre les pays islamiques. D’énormes efforts sont mis en place pour extirper nos valeurs et notre identité religieuse et culturelle, alors que les esprits des enfants et des jeunes sont sans arrêt rembourrer par les idées et les valeurs occidentales. Et pour aboutir à ces fins l’occident n'épargne aucune méthode, que ça soit à travers des messages cryptés diffusés par les dessins animés, ou à travers la «dépendance» qu’il a créé par le monde des réseaux sociaux, ou par les jeux électroniques qui cherchent à arracher nos valeurs et faire oublier nos causes fondamentales.

Le jeu «La défense sacrée»… Résister à la guerre douce

L'unité des médias électroniques du Hezbollah a toujours été à la hauteur des tactiques de la guerre douce de l'ennemi. En outre, le Hezbollah a utilisé tous les moyens possibles afin de maintenir la résistance et protéger ses valeurs dans son environnement social, et s’est penché à la construction d'une génération qui croit en ses valeurs, préserve son histoire et sa culture, et ses réalisations grandioses. Les jeux électroniques sont l'un des moyens que l'unité des médias électroniques a créé et  développé. Après le jeu «Le jeune d’Al-Qods» à deux dimensions, puis le jeu «Force spéciale partie I» à trois dimensions suite à la libération du sud Liban en 2000, suivie par le jeu «Force spéciale Partie II» après la victoire divine en 2006, l’unité des médias électroniques est fière de présenter sa dernière version de jeu «la défense sacrée*» à trois dimensions, qui simule le combat du Hezbollah en Syrie contre les groupes extrémistes, sous le  slogan «les vainqueurs écrivent l'histoire.» Le Hezbollah et l'axe de la résistance qui ont vaincu l'ennemi takfiri dans la région, écrivent et documentent aujourd'hui leurs victoires par tous les moyens et les méthodes possibles, y compris le nouveau jeu «la Défense sacrée», décrit comme une documentation interactive directe avec le public.

Le jeu incarne une série de batailles auxquelles le Hezbollah a participé, en commençant par la défense du mausolée de Sayyida Zeinab (AS) à Damas, jusqu’aux batailles de Ras Baalbek à la frontière libano-syrienne.

*Le cadre temporel du jeu:

Le jeu commence avec la visite du combattant Ahmed au mausolée de Sayida Zeinab (AS). C’est alors que ce lieu sacré subit des attaques takfiris qui poussent Ahmed à rejoindre les combattants du Hezbollah afin de défendre ce lieu saint. Le cadre temporel des attaques évolue et le combattant Ahmed participe à une série de batailles contre les takfiris jusqu’à la défense de la frontière à Ras Baalbek.

* La correspondance du jeu avec la réalité du terrain:

Le jeu est basé sur des faits réels et des événements survenus au cours des dernières années. Dans les batailles auxquelles le moudjahid Ahmed participe, les caractéristiques des zones sont similaires à celles du terrain. L'image de haute qualité montre avec précision les points de positionnement, les écoles, les ronds-points et les maisons. Comme le rond-point al-Hajira, l'école Shehada à Al-Hujaira et d'autres. Nous voyons aussi cette similitude dans la représentation de la bataille de Qosseir qui montre avec précision les principales caractéristiques de la région telles que l'horloge et la grande mosquée.

*Les objectifs du jeu:

Le jeu a trois objectifs principaux. Le premier objectif, est de simuler le djihad des combattants de la résistante islamique lors de leurs batailles contre les takfiris (l'élément de suspense et de divertissement), le second consiste à stimuler l'esprit du djihad et du combat chez le public ciblé, en décrivant l'ampleur des dégâts et des crimes commis par les groupes takfiris.

Le troisième objectif est le plus important, c’est de documenter la victoire de la résistance sur l'ennemi takfiri dans la région.

* Le parcours de production du jeu:

Le jeu est constitué d’une image et d’un code de programmation. Il y a toujours une idée d'embrasser ce mélange. L'idée du jeu «La défense sacrée» a toujours été le point de départ de toutes les actions, simulant le djihad de la résistance sur les lignes de front. Par conséquent, dans le jeu l'image est de haute qualité, la musique convient au thème, et le code du programme est approprié au cadre général de l'idée principale.

Au départ, le projet n’était qu’une idée. Quand le plan a été finalisé, une visite a été organisée aux sites sacrés et certaines lignes de fronts. Puis les dessins et le design ont commencé, le code a été ajouté et le jeu a été lancé avec sa version démo (DEMO).

Puis le travail a été achevé dans la phase expérimentale, où de nombreux individus de différents groupes d'âge (14-40) ont été recrutés pour jouer et donner leurs avis et leurs observations. Ensuite, quelques ajustements ont été faits en fonction des remarques et des observations, et le jeu a été finalisé. Plus tard la musique a été composée, les Flyers et les publicités ont été diffusés, et finalement le jeu a été lancé officiellement.

*La compétition face aux jeux internationaux:

Pour étudier la compétition sur le marché, il faut regarder deux critères principaux. Le premier est le critère technique, le deuxième critère est l’idée. En termes de technologie, le jeu a été programmé selon des techniques de productions avancées, et peut être catégorisé parmi les dernières innovations dans l’industrie des jeux vidéo.

En ce qui concerne l'idée, sur le marché local, c’est le seul jeu qui simule les combats en Syrie entre l'armée arabe syrienne et les forces alliées d'une part, et les groupes terroristes takfiris de l’autre. C’est pourquoi il est difficile de le comparer à un jeu semblable.

Si nous allons plus loin dans le concept de comparaison et de concurrence pour arriver au principe de la «guerre douce» compte tenu de l'idée du jeu et de ses objectifs, nous pouvons le classer parmi les jeux de combats dans le contexte de la guerre douce. Nous sommes habitués à des jeux électroniques, qui mettent en confrontation les soldats américains et les soldats russes ou les Arabes et les terroristes. Une conviction génère alors chez le joueur que l'Amérique est le défendeur des droits de l'homme dans la région, et l’ennemi du terrorisme, ce qui est tout à fait le contraire, l'Amérique a produit «Al-Qaida», et plus tard les organisations takfiris dans le monde, en particulier «Daech», ne peut pas être considérée comme la protectrice de la paix dans la région. Aujourd'hui, dans le jeu de «la Défense Sacrée» nous montrons clairement que la résistance en général et les Moudjahidine du Hezbollah, en particulier protègent leurs terres avec leurs armes, et sont les vrais combattants contre le terrorisme dans la région et ont pu limiter son expansion, renforçant l'idée que nous pouvons protéger notre terre et nos lieux saints, sans avoir besoin du soutien des américains dans la lutte contre le terrorisme, qui l'ont eux-mêmes planté dans nos pays.

*Simulation des sens:

Le jeu la «défense sacrée» stimule les sensations et l'attention du joueur, c’est pourquoi il est catégorisé parmi les jeux interactifs. L'individu utilise sa vision pour voir le Mujahid Ahmed, ses mouvements, ses ennemis et les bâtiments qui l'entourent et utilise le sens de l’ouïe pour entendre les effets sonores des bombardements et des tirs, et les instructions provenant de la salle d'opération, et utilise ses mains pour déplacer le joueur et les armes par la souris et le clavier, utilise aussi sa pensée et son esprit pour ses déplacements, la planification, l'attaque et la défense.

* La bande-son et les vidéos:

Le jeu contient plusieurs bandes sonores (le son du danger.. etc.), et des effets sonores (les tirs d'artillerie, les bombardements et les hurlements, etc ..), il contient également des images postées entre les étapes permettant au joueur de comprendre les prochains objectifs.

*L'intelligence artificielle:

Dans le jeu, les ennemis se caractérisent par une intelligence artificielle proche de la réalité. L'intelligence artificielle permet aux ennemis de faire une série d'étapes lors de la détection de danger: premièrement la défense, le déclenchement de l’alarme et l'identification du danger, suivie de l'infiltration pour la surveillance puis le contournement et l'attaque.

L’avancement de l'ennemi vers le combattant Ahmad durant les batailles, se fait selon les tactiques militaires telles que le mouvement, les tirs, la protection…

*Les étapes du jeu:

Le résumé des étapes du jeu:

Premièrement: l'étape de la visite du mausolée et de la mobilisation spirituelle par l’observation des vidéos qui montrent les agressions commises par les takfiris sur les lieux sacrés.

Suivie de la première bataille pour défendre le mausolée sacré et repousser l'attaque à partir du parking. Ensuite, les batailles de Houjaira en deux étapes, la première consiste à la destruction des mortiers qui visent le sanctuaire et la seconde consiste à contrôler le centre de commandement. Suivie de la bataille de Qussair, qui est également en deux étapes, la première, la libération d'otages civils détenus par les groupes takfiris, et la deuxième le contrôle total de la zone.

La bataille la plus importante dans le jeu est la «bataille de l'élimination d'al-Hindawi» à savoir Abdul Salam Abdul-Razzaq al-Hindawi, surnommé «Abou Abdo» connu pour sa participation au transfert des kamikazes et des voitures piégées vers le Liban. Dans cette bataille, le joueur estime qu'il est un partenaire dans l'élimination du chef terroriste responsable de la terreur des civils dans toutes les régions du Liban. Le joueur est également un partenaire des moudjahidins qui ont assuré la stabilité et la sécurité des Libanais après avoir vaincu les groupes terroristes à la frontière orientale du Liban.

La dernière bataille est la bataille de Ras Baalbek, qui incarne la défense des territoires libanais face à l'attaque des groupes takfiris à partir des territoires syriens. Dans cette bataille le mujahid combat sous les bannières de l’armée libanaise et du Hezbollah, le joueur se sent partenaire des moudjahidines et de l'armée libanaise dans la protection de la patrie. Il participe à la bataille de l’armée «L’aube des Jurds» et à la bataille des moudjahidines.

Dans ces six étapes, Ahmed le mujahid devra protéger la terre et les lieux saints, du danger takfiri, c’est là que s’incarne l'esprit de combat des combattants de la Résistance islamique aux fronts de combat.

.. Et à la prochaine victoire sur le chemin d’Al-Qods et la victoire décisive.

(*) Le jeu est sponsorisé par le site Al-Ahed

28-02-2018 | 07:23
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut