Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Sayed Nasrallah: Si vous voulez protéger le sang de vos fils, élisez la résistance qui subit toute sorte de complots US’ Une agent du Mossad recruterait de hauts dirigeants français La Ghouta orientale… Les «Casques blancs» vont-ils jouer à une nouvelle pièce de théâtre? Les armes livrées par les USA aux groupes armés syriens désormais vendues sur Internet 45 morts dans le double attentat vendredi à Mogadiscio Alaa de Bosnie Russie: le groupe national syrien de la musique participe à la cérémonie du centenaire de la fondation de l’armée L’ouverture de l’ambassade US à al-Qods au 70e anniversaire de la Nakba, une «provocation» Une provocation chimique se prépare dans la Ghouta orientale Afghanistan: au moins 18 soldats tués dans l’attaque de leur base par les talibans Des sanctions américaines contre Moscou dans les semaines à venir Nigeria: 111 élèves auraient été enlevés par les terroristes de Boko Haram Brexit: la vision britannique de sa relation avec l’UE est «pure illusion», selon Tusk HRW: les autorités devraient exonérer Nabil Rajab et le remettre en liberté Sept ans après le soulèvement populaire au Bahreïn, la lutte continue Bahreïn: Une population opprimée dans l’indifférence
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Russie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

La Russie a lancé mardi avec succès depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan un vaisseau cargo Progress devant ravitailler la Station spatiale internationale (ISS), un lancement prévu samedi mais annulé au dernier moment.

La Russie lance avec succès un vaisseau cargo vers l'ISS.

Si le lancement avait eu lieu comme prévu, le vaisseau Progress porté par une fusée Soyouz 2.1 aurait rejoint l'ISS, alors idéalement placée, en seulement 3 heures et demie, battant un nouveau record.

Mardi, la fusée Soyouz 2.1 a placé le vaisseau cargo en orbite, huit minutes après avoir décollé sans problèmes à 14H13 locales (08H13 GMT), selon les images de l'agence spatiale russe Roskosmos.

Le Progress MS-07 emporte plus de 2.000 kilogrammes de matériel sur l'ISS, notamment du combustible mais aussi près de 50 kilogrammes d'oxygène et plus de 400 kilogrammes d'eau. Son amarrage à la station orbitale internationale est prévu jeudi à 10H43 GMT, donc plus de 48h après son lancement.

Les liaisons en 3 heures et demie sont permises par un nouveau système de navigation par satellite mais le vaisseau Progress reste dépendant, pour rejoindre l'ISS, de la position de la station orbitale par rapport à la Terre au moment du lancement, qui le force à effectuer un nombre plus ou moins élevé d'orbites avant de pouvoir s'amarrer.

Samedi, à quelques secondes de la fin du compte à rebours, une «commande automatique d'extinction des moteurs» avait été initialisée, a indiqué Roskosmos dans un communiqué, une situation similaire au lancement manqué d'octobre 2017.

Les causes de cet incident n'ont pas encore été rendues publiques par l'agence spatiale russe, qui a lancé une enquête.

Selon les agences de presse russes, qui citent des sources au sein de l'industrie aérospatiale, les ordinateurs de bord de la fusée Soyouz ont dû être remplacés.

Six astronautes sont actuellement en orbite à 400 kilomètres au-dessus de la Terre sur la station orbitale.

Le commandant de bord est le cosmonaute russe Alexandre Missourkine. Il est accompagné d'un compatriote, Anton Chkaplerov, de trois Américains (Joe Acaba, Mark Vande Hei, Scott Tingle) et d'un Japonais, Norishige Kanai.

Source: agences et rédaction

13-02-2018 | 14:06
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut