Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Sayed Nasrallah: Si vous voulez protéger le sang de vos fils, élisez la résistance qui subit toute sorte de complots US’ Une agent du Mossad recruterait de hauts dirigeants français La Ghouta orientale… Les «Casques blancs» vont-ils jouer à une nouvelle pièce de théâtre? Les armes livrées par les USA aux groupes armés syriens désormais vendues sur Internet 45 morts dans le double attentat vendredi à Mogadiscio Alaa de Bosnie Russie: le groupe national syrien de la musique participe à la cérémonie du centenaire de la fondation de l’armée L’ouverture de l’ambassade US à al-Qods au 70e anniversaire de la Nakba, une «provocation» Une provocation chimique se prépare dans la Ghouta orientale Afghanistan: au moins 18 soldats tués dans l’attaque de leur base par les talibans Des sanctions américaines contre Moscou dans les semaines à venir Nigeria: 111 élèves auraient été enlevés par les terroristes de Boko Haram Brexit: la vision britannique de sa relation avec l’UE est «pure illusion», selon Tusk HRW: les autorités devraient exonérer Nabil Rajab et le remettre en liberté Sept ans après le soulèvement populaire au Bahreïn, la lutte continue Bahreïn: Une population opprimée dans l’indifférence
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Les Etats-Unis ont nommé Philip S. Goldberg comme de nouveau chargé d'affaires «intérimaire» américain à Cuba, au moment où l'administration de Donald Trump opère un durcissement de sa politique à l'encontre du pays communiste.

Un nouveau chargé d'affaires américain prend ses fonctions à Cuba.

Ce diplomate chevronné de 61 ans a pris ses fonctions le 11 février, indique l'ambassade sur son portail internet sans préciser la durée de sa mission.

Il succède à Jeffrey DeLaurentis, qui avait quitté ses fonctions en juillet dernier après avoir été un des acteurs du rapprochement annoncé fin 2014 par les présidents Barack Obama et Raul Castro.

Ce dégel s'était concrétisé par la reprise officielle des relations diplomatiques entre les deux pays en juillet 2015, mais l'arrivée au pouvoir du républicain Donald Trump et l'affaire des «attaques acoustiques», qui auraient affecté la santé de diplomates américains à La Havane, ont sérieusement refroidi les relations entre les deux pays.

Diplomate de carrière hispanophone, M. Goldberg a déjà été ambassadeur aux Philippines (2013-2016) et en Bolivie (2006-2008), où ses fins de mandats avaient été mouvementées.

En 2008, il avait été expulsé de La Paz par le président socialiste Evo Morales, grand ami de Cuba, qui l'accusait d'ingérence politique et de complot avec l'opposition conservatrice.

Et en août 2016, il avait été personnellement ciblé par de violentes insultes du président philippin Rodrigo Duterte, alors en froid avec Washington. Il a également été chef de mission au Kosovo entre 2004 et 2006.

A La Havane, il aura sous ses ordres une équipe réduite au minimum, suite à la décision de Washington de couper drastiquement ses effectifs et de suspendre les activités consulaires tant que la lumière ne serait pas faite sur les mystérieuses attaques menées contre ses diplomates entre fin 2016 et l'été 2017 à Cuba.

Selon les Etats-Unis, ces attaques d'origine inconnue ont provoqué des pertes d'audition, des troubles cognitifs et du sommeil chez 24 diplomates en poste à La Havane. Pour leur part, les autorités cubaines démentent formellement toute implication et regrettent le manque de coopération de Washington dans l'enquête.

Source: agences et rédaction

13-02-2018 | 10:53
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut