Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Liban: Nabih Berri réélu à la tête du Parlement Iran: la politique US risque de «mettre davantage en danger» la région (Le Drian) Washington n’a pas de véritable intention de retirer ses troupes de la Syrie (vice-ministre syrien des AE) La Palestine rejoint la Convention sur l’interdiction des armes chimiques Le Premier ministre français annule sa visite en “Israël” Damas accuse la coalition US d’avoir délibérément bombardé les champs de pétrole en Syrie Mali: deux villageois âgés tués par des terroristes présumés L’Iran n’attendra la permission d’aucune puissance pour développer ses capacités de défense La Corée du Nord autorise des reporters du Sud à couvrir la destruction d’un site nucléaire Irak: un terroriste belge condamné à mort pour appartenance à “Daech” Le Venezuela annonce l’expulsion du chargé d’affaires américain à Caracas L’Arabie poursuit sa campagne de répression à l’encontre de militants des droits de la femme Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Moyen Orient

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Un haut responsable du ministère irakien de l'Intérieur a affirmé que le chef du groupe «Daech» était vivant et soigné dans un hôpital de campagne dans le nord-est de la Syrie après avoir été blessé dans des raids aériens.

Le chef de «Daech» est vivant et soigné dans le nord-est syrien, selon un responsable irakien

«Nous avons des informations indubitables et des documents de sources au sein de l'organisation terroriste selon lesquelles (Abou Bakr) al-Baghdadi est toujours vivant et se cache dans la (région de la) Jaziré», a déclaré le directeur général du département du Renseignement et du Contre-terrorisme, Abou Ali al-Basri, cité lundi par le quotidien gouvernemental As Sabah.

Des membres de «Daech» sont encore présents dans cette région du nord-est de la Syrie, grande plaine désertique à la lisière de l'Irak.

Selon le responsable irakien, le chef terroriste «souffre de blessures, de diabète et de fractures au corps et aux jambes qui l'empêchent de marcher sans assistance». Ces blessures «seraient dues à des raids aériens contre les fiefs de l'EI en Irak».

Les autorités irakiennes ont publié la semaine dernière une liste de «dirigeants terroristes recherchés internationalement» à la tête desquels le «calife» autoproclamé de «Daech» apparaît sous son vrai nom, Ibrahim Awad Ibrahim Ali al-Badri al-Samarraï, né en 1971.

Le 16 juin, la Russie avait dit avoir probablement tué Abou Bakr al-Baghdadi dans un raid fin mai de son aviation près de Raqqa en Syrie. Elle avait ensuite souligné qu'elle continuait de vérifier s'il était bien mort.

Le 1er septembre, un haut responsable militaire américain avait affirmé que le chef de «Daech» était sans doute encore en vie et se cachait probablement dans la vallée de l'Euphrate, dans l'est de la Syrie.

Source : agences et rédaction

12-02-2018 | 15:43
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut