Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Liban: Nabih Berri réélu à la tête du Parlement Iran: la politique US risque de «mettre davantage en danger» la région (Le Drian) Washington n’a pas de véritable intention de retirer ses troupes de la Syrie (vice-ministre syrien des AE) La Palestine rejoint la Convention sur l’interdiction des armes chimiques Le Premier ministre français annule sa visite en “Israël” Damas accuse la coalition US d’avoir délibérément bombardé les champs de pétrole en Syrie Mali: deux villageois âgés tués par des terroristes présumés L’Iran n’attendra la permission d’aucune puissance pour développer ses capacités de défense La Corée du Nord autorise des reporters du Sud à couvrir la destruction d’un site nucléaire Irak: un terroriste belge condamné à mort pour appartenance à “Daech” Le Venezuela annonce l’expulsion du chargé d’affaires américain à Caracas L’Arabie poursuit sa campagne de répression à l’encontre de militants des droits de la femme Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Moyen Orient

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le ministre français des Affaires étrangères est arrivé lundi à Bagdad pour discuter avec les responsables irakiens de la reconstruction et de la stabilisation du pays après la défaite de militaire du groupe terroriste «Daech».

Le chef de la diplomatie française à Bagdad pour parler de reconstruction

«Je suis venu vous dire le soutien de la France et vous accompagner. Nous serons toujours au rendez-vous. Nous l'avons été dans la participation à la coalition (internationale), nous le serons aussi dans la phase de reconstruction», a dit Jean-Yves Le Drian à son arrivée, en évoquant la stabilisation et la reconstruction du pays.

«Nous espérons que l'expérience française sera utilisée pour la reconstruction», a répondu son homologue Ibrahim Jaafari alors que s'ouvre lundi à Koweït la conférence sur la reconstruction de son pays.

Le chef de la diplomatie française, qui s'était déjà rendu à Bagdad en août, doit s'entretenir avec le Premier ministre irakien Haider al-Abadi, le président Fouad Massoum et le chef du Parlement Salim al-Joubouri.

L'Irak a besoin de 88,2 milliards de dollars (71,9 milliards d'euros) pour se reconstruire après trois ans de guerre contre «Daech», a indiqué lundi le ministre irakien de la Planification.

«Sur la base d'une étude d'évaluation menée par des experts irakiens et internationaux, nous estimons que les besoins totaux de reconstruction en Irak s'élèvent à 88,2 milliards de dollars», a déclaré Salmane al-Joumeili à l'ouverture à Koweït d'une conférence internationale sur la reconstruction de l'Irak.

Le chantier de la reconstruction de l'Irak, deuxième producteur de pétrole de l'Opep, est titanesque et coûtera 100 milliards de dollars, avait déclaré M. Abadi au Forum économique mondial de Davos fin janvier.

Source: agences et rédaction

12-02-2018 | 10:53
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut