Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Sayed Nasrallah: Si vous voulez protéger le sang de vos fils, élisez la résistance qui subit toute sorte de complots US’ Une agent du Mossad recruterait de hauts dirigeants français La Ghouta orientale… Les «Casques blancs» vont-ils jouer à une nouvelle pièce de théâtre? Les armes livrées par les USA aux groupes armés syriens désormais vendues sur Internet 45 morts dans le double attentat vendredi à Mogadiscio Alaa de Bosnie Russie: le groupe national syrien de la musique participe à la cérémonie du centenaire de la fondation de l’armée L’ouverture de l’ambassade US à al-Qods au 70e anniversaire de la Nakba, une «provocation» Une provocation chimique se prépare dans la Ghouta orientale Afghanistan: au moins 18 soldats tués dans l’attaque de leur base par les talibans Des sanctions américaines contre Moscou dans les semaines à venir Nigeria: 111 élèves auraient été enlevés par les terroristes de Boko Haram Brexit: la vision britannique de sa relation avec l’UE est «pure illusion», selon Tusk HRW: les autorités devraient exonérer Nabil Rajab et le remettre en liberté Sept ans après le soulèvement populaire au Bahreïn, la lutte continue Bahreïn: Une population opprimée dans l’indifférence
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> Europe

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le voyage du prince héritier saoudien Mohammed ben Salman (MBS) en Grande-Bretagne a été reporté car des activistes au Royaume-Uni avaient appelé le Premier ministre britannique Theresa May à retirer l’invitation au fils du roi, selon Arabi21.

Grande-Bretagne: La visite de MBS reportée en raison de la protestation des activistes

Le prince héritier devait rencontrer des hauts dignitaires royaux lors d’une visite à Londres en février. Cependant, cette visite avait été reportée à une date indéterminée, a affirmé la source, qui a requis l’anonymat à Arabi21, sans préciser davantage de détails.

Fin janvier, des groupes comme la coalition Stop the War, la Campagne contre le commerce des armes (CAAT) et l’Organisation arabe des droits de l’homme ont publié une lettre ouverte accusant l’Arabie Saoudite d’être l’agent de la guerre et d’aggraver une crise humanitaire au Yémen.

“[Mohammed ben Salman] est le deuxième membre le plus haut du régime saoudien, qui possède l’un des pires records de droits de l’homme au monde”, peut-on lire dans le communiqué.” La torture, la détention arbitraire et d’autres abus épouvantables sont largement documentés”, a-t-il ajouté.

L’ONG basée au Royaume-Uni, Campagne contre le commerce des armes (CAAT) a demandé fin décembre au Premier ministre et aux autres politiciens britanniques de mettre fin à leur soutien politique et militaire au régime saoudien, car la coalition dirigée par  Riyad a tué des milliers de Yéménites.

Le CAAT avait également signalé que les exportations britanniques de bombes et de missiles vers l’Arabie Saoudite avaient augmenté de près de 500% depuis le début de l’agression meurtrière du Yémen.

Malgré la crise humanitaire, le gouvernement britannique a continué d’armer et de soutenir Riyad. Depuis le début des bombardements en 2015, les compagnies d’armement britanniques comptent parmi les plus importants fournisseurs d’armes en Arabie Saoudite, et Londres a approuvé des milliards de livres de licences d’exportation au cours des trois dernières années. L’agression menée par l’Arabie Saoudite a jusqu’à présent tué au moins 15 500 Yéménites, dont des centaines de femmes et d’enfants

Les Nations Unies ont rapporté à la mi-janvier que plus des trois quarts des Yéménites ont maintenant besoin d’aide humanitaire alors que l’agression brutale lancée par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite approche de sa quatrième année.

Source : sites web et rédaction

 

 

05-02-2018 | 14:10
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut