Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Une explosion dans un café de la capitale de l’Azerbaïdjan fait 2 morts et 2 blessés Reprise de l’opération anti-«Daech» dans le sud de Damas après une trêve humanitaire Catalogne: Madrid reconnaît le président, refuse de valider la composition de l’exécutif Des dépôts de munitions de l’Otan découverts à Homs, libérée des terroristes Maroc: défilé à Casablanca contre le transfert de l’ambassade US à al-Qods Le prisonnier maqdessi Aziz Oweisat tombe en martyre dans un hôpital israélien Italie: la Ligue annonce un accord sur le chef du gouvernement A al-Qods occupée, les jeûneurs boycottent les Emirats arabes unis Le Paraguay, 3e pays à inaugurer son ambassade à al-Qods occupée L’Iran restera dans l’accord si l’UE assure la compensation des pertes infligées par les sanctions US France: entre 1.500 et 2.500 manifestants pro-palestiniens rassemblés à Strasbourg «Israël» reconnaît la puissance des missiles yéménites Irak: Le président US cherche à piller les richesses du Moyen-Orient, dit Jaafari Accord nucléaire: l’Iran juge les promesses de l’UE insuffisantes Venezuela: Maduro réélu jusqu’en 2025 Rohani: L’Iran a déjoué un complot américain majeur Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Steve Bannon, ancien conseiller en stratégie de Donald Trump, doit être entendu ce mardi à huis clos par une commission de la Chambre des représentants dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence présumée de la Russie dans l'élection présidentielle américaine de 2016.

USA/«ingérence» russe: Steve Bannon entendu par une commission parlementaire.

L'audition devant la commission du renseignement devrait porter uniquement sur la campagne présidentielle, non sur la période de transition ni sur celle passée par Bannon au sein de l'administration américaine entre janvier et août 2017.

Au cours de la semaine, peut-être mercredi ou jeudi, la commission entendra également l'ancien directeur de campagne de Donald Trump, Corey Lewandowski.

«Je serai heureux de venir (...), je n'ai rien à cacher», a-t-il déclaré, niant toute «collusion», «coopération» ou «coordination» avec «la Russie ou quelque service russe que ce soit».

Dans le récent livre «Fire and Fury: Inside the Trump White House» (Le Feu et la Fureur: A l'intérieur de la Maison blanche de Trump), Bannon assimile à une trahison et qualifie «d'antipatriotique» l'entretien qui a réuni en juin 2016 le fils aîné du président, des cadres de son équipe de campagne et des interlocuteurs russes.

Source: agences et rédaction

16-01-2018 | 14:53
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut