Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
La Banque Centrale iranienne annonce la croissance économique du pays Damas met en garde Ankara contre une intervention militaire à Afrin La propagande terroriste continue malgré les efforts des réseaux sociaux Le WSJ présage un futur macabre pour le dollar Pyongyang prépare un défilé militaire pour la veille des JO Aide aux Palestiniens: La Belgique promet 19 millions d’euros sur 3 ans à l’UNRWA Maroc: poursuite de la contestation dans une ancienne ville minière Faits honteux du programme d’armement des groupes armés syriens par la CIA Londres va augmenter de 44,5 millions de livres sa contribution financière à Calais Nucléaire iranien: le patron de l’ONU défend l’accord que Donald Trump veut durcir Washington admet que l’Iran connait ses plus forts moments, assure le vice-ministre iranien des AE GB: les députés adoptent la loi de retrait de l’UE «L’ambassade US en Israël ne sera pas transférée à Jérusalem cette année», dit Trump Commandant en chef de l’armée: «Nous sommes prêts à riposter à toute agression israélienne» «Israël» maintient Ahed al-Tamimi en détention jusqu’à son procès Six bombardiers nucléaires US dépêchés vers la péninsule coréenne Le Bitcoin perd un quart de sa valeur en 24h Aide aux Palestiniens: le gel US «vise à liquider la question des réfugiés», dénonce la LA Lors d’un entretien avec Berry, Rohani salue «les liens solides avec le Liban» Juncker «aimerait bien» que le Royaume-Uni revienne dans l’UE après le Brexit Familles de terroristes en Syrie: plainte contre la France pour «détention arbitraire» L’Inde et «Israël» ont établi une liaison aérienne via l’espace aérien saoudien Gel de l’aide américaine aux Palestiniens: l’UNRWA dans sa pire crise Collisions: procédure pour «homicide par négligence» contre deux commandants de l’US Navy Toute activité sur Twitter enregistrée, messages privés compris
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Russie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le président russe Vladimir Poutine s'est dit jeudi «convaincu» qu'Ankara n'avait «rien à voir» avec l'attaque de drones contre les bases russes en Syrie, alors que ces appareils ont été lancés depuis une zone frontalière de la Turquie selon l'armée russe.

Poutine: la Turquie «n'a rien à voir» avec l'attaque de drones en Syrie

«Je suis convaincu que les militaires et les autorités turcs n'ont rien à voir avec cela», a déclaré M. Poutine, lors d'une rencontre avec les rédacteurs en chef des médias russes, en précisant qu'il venait de s'entretenir au téléphone sur ce sujet avec le président turc Recep Tayyip Erdogan.

«Il s'agit de provocateurs mais ce n'étaient pas des Turcs. Nous savons qui c'était. Nous savons combien et qui ils ont payés pour cette provocation», a déclaré le président russe, ajoutant : «C'est une tentative visant à détruire notre relation avec nos partenaires, la Turquie et l'Iran».

Dix «drones chargés d'explosifs» avaient attaqué dans la nuit du 5 au 6 janvier la base aérienne russe de Hmeimim alors que trois autres avaient attaqué celle de la Flotte russe à Tartous, en Syrie, sans faire de victimes ni de dégâts, selon le ministère de la Défense.

Mercredi, le ministère a affirmé que tous les drones ayant attaqué les bases russes avaient été lancés depuis la région syrienne d'Idleb (nord-ouest), frontalière de la Turquie. «Nous allons continuer de renforcer notre partenariat avec la Turquie», a-t-il assuré, notamment en vue de l'organisation du Congrès du dialogue national syrien qui doit réunir fin janvier l’opposition et le régime dans la station balnéaire russe de Sotchi.

Une délégation russe s'est par ailleurs rendue jeudi à Damas pour des pourparlers avec les autorités syriennes dans le cadre des préparatifs de ce Congrès visant à trouver une issue au conflit syrien qui a fait plus de 340.000 morts depuis 2011, a-t-il ajouté.

Pour leur part, les militaires et les services spéciaux russes et turcs vont «renforcer la coordination de leurs efforts pour une lutte efficace contre les groupes terroristes en Syrie», selon un communiqué du Kremlin, publié à l'issue de l'entretien téléphonique entre MM. Poutine et Erdogan.

Source : agences et rédaction

12-01-2018 | 10:13
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut