Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Une explosion dans un café de la capitale de l’Azerbaïdjan fait 2 morts et 2 blessés Reprise de l’opération anti-«Daech» dans le sud de Damas après une trêve humanitaire Catalogne: Madrid reconnaît le président, refuse de valider la composition de l’exécutif Des dépôts de munitions de l’Otan découverts à Homs, libérée des terroristes Maroc: défilé à Casablanca contre le transfert de l’ambassade US à al-Qods Le prisonnier maqdessi Aziz Oweisat tombe en martyre dans un hôpital israélien Italie: la Ligue annonce un accord sur le chef du gouvernement A al-Qods occupée, les jeûneurs boycottent les Emirats arabes unis Le Paraguay, 3e pays à inaugurer son ambassade à al-Qods occupée L’Iran restera dans l’accord si l’UE assure la compensation des pertes infligées par les sanctions US France: entre 1.500 et 2.500 manifestants pro-palestiniens rassemblés à Strasbourg «Israël» reconnaît la puissance des missiles yéménites Irak: Le président US cherche à piller les richesses du Moyen-Orient, dit Jaafari Accord nucléaire: l’Iran juge les promesses de l’UE insuffisantes Venezuela: Maduro réélu jusqu’en 2025 Rohani: L’Iran a déjoué un complot américain majeur Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Peu confiante dans les succès de la diplomatie, la Maison-Blanche aurait intensifié la mise au point d’un scénario militaire contre la Corée du Nord.

Washington envisagerait des plans d’attaque militaire contre la Corée du Nord.

Les autorités américaines seraient en train d'élaborer des scénarios de frappe sur des sites militaires nord-coréens, a annoncé The Telegraph se référant à des sources proches du dossier.

Selon le média, la Maison-Blanche a fortement accéléré la préparation d'une solution militaire, ces derniers mois, craignant un échec de la solution diplomatique.

De l'avis de la Maison-Blanche, la force militaire doit montrer à Kim Jong-un que l'Amérique est «sérieuse» dans son intention d'arrêter le développement des programmes nucléaire et balistique nord-coréens.

Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson avait déclaré précédemment que Washington ne renonçait pas à la diplomatie pour résoudre le problème autour du programme nucléaire nord-coréen mais mettrait la pression sur Pyongyang jusqu'à ce qu'il accepte de se mettre à la table de négociations.

«La Maison-Blanche soutient les négociations diplomatiques. […] La campagne de pressions [sur Pyongyang] doit permettre les négociations. Nous ne pouvons pas leur parler tant qu'ils ne sont pas prêts à négocier», a-t-il déclaré, soulignant que la pression ne fera qu'augmenter tant que la Corée du Nord n'accepte pas de se mettre à la table de négociations.

Source: agences et rédaction

21-12-2017 | 13:21
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut