Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’extrémiste Djamel Beghal expulsé vers l’Algérie Nigeria: des dizaines de soldats tués dans une attaque de «Boko Haram» Nucléaire : le retrait américain «a des répercussions négatives» sur la région, estime Aoun Sayed Khamenei : la politique satanique «deal du siècle» ne se réalisera jamais France: une victoire des Bleus au Mondial 2018 ternie par les échauffourées L’Iran tiendra tête aux USA, assure sayed Khamenei Sommet Trump-Poutine sous les yeux attentifs de l’Europe Tunisie: le PM devra démissionner si la crise perdure, dit le président La Dahié plus belle qu’elle ne l’était avant la guerre de 2006 À qui sera-t-il offert le ballon de la finale France-Croatie signé par Poutine et Macron? Assad : l’armée a la volonté ferme de libérer tous les territoires syriens du terrorisme Brexit: May confie que Trump lui a suggéré de «poursuivre» l’UE en justice Les sionistes du Royaume sont prêts… Poutine: La Russie a été visée par «25 millions de cyber-attaques» lors du Mondial 2018 Gaza : frappes israéliennes les plus importantes depuis 2014 Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Pyongyang s'alarme au sujet de la tenue des exercices conjoints américano-sud-coréens et des déclarations récentes d'hommes politiques américains.

Washington s'apprête à frapper la Corée du Nord, dit Pyongyang.

Les exercices conjoints des militaires américains et sud-coréens, ainsi que les déclarations récentes des fonctionnaires américains prouvent que Washington s'apprête à frapper la Corée du Nord, annonce l'agence KCNA en se référant à la diplomatie nord-coréenne.

Les diplomates ont noté que «les déclarations guerrières des hommes politiques américains et les exercices visant la Corée du Nord étaient alarmants» pour eux.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a également souligné que «toutes ces déclarations de fonctionnaires américains prévenaient la Corée du Nord de se préparer à la guerre sur la péninsule».

Selon les diplomates nord-coréens, actuellement, «il n'y a qu'une seule question qui se pose: quand la guerre éclatera-t-elle».

Les exercices conjoints des troupes américaines et sud-coréennes ont débuté le 4 décembre et toucheront leur fin le 8 décembre.

Selon les médias sud-coréens, ces manœuvres militaires deviendront les plus importantes dans l'histoire.

Les exercices se déroulent sur fond d'essais de missiles nord-coréens, dont le dernier a eu lieu fin novembre.

Auparavant, la Russie et la Chine avaient proposé à la Corée du Nord de déclarer un moratoire sur les essais nucléaires et les tirs de missiles, et aux États-Unis et à la Corée de Sud de s'abstenir d'effectuer des exercices militaires afin de stabiliser la situation dans la péninsule, mais Washington a décidé d'ignorer cette initiative.

Source: agences et rédaction

07-12-2017 | 09:41
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut