Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’extrémiste Djamel Beghal expulsé vers l’Algérie Nigeria: des dizaines de soldats tués dans une attaque de «Boko Haram» Nucléaire : le retrait américain «a des répercussions négatives» sur la région, estime Aoun Sayed Khamenei : la politique satanique «deal du siècle» ne se réalisera jamais France: une victoire des Bleus au Mondial 2018 ternie par les échauffourées L’Iran tiendra tête aux USA, assure sayed Khamenei Sommet Trump-Poutine sous les yeux attentifs de l’Europe Tunisie: le PM devra démissionner si la crise perdure, dit le président La Dahié plus belle qu’elle ne l’était avant la guerre de 2006 À qui sera-t-il offert le ballon de la finale France-Croatie signé par Poutine et Macron? Assad : l’armée a la volonté ferme de libérer tous les territoires syriens du terrorisme Brexit: May confie que Trump lui a suggéré de «poursuivre» l’UE en justice Les sionistes du Royaume sont prêts… Poutine: La Russie a été visée par «25 millions de cyber-attaques» lors du Mondial 2018 Gaza : frappes israéliennes les plus importantes depuis 2014 Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Iran

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le Leader de la Révolution islamique, sayed Ali Khamenei, a vu dans la décision du président américain Donald Trump de reconnaître al-Qods occupée (Jérusalem) comme capitale d'«Israël» un geste désespéré, «fruit de l'incompétence» des Etats-Unis.

Sayed Khamenei: La décision de Trump sur al-Qods, «fruit de l'incompétence» des USA.

«La victoire sera l’alliée de la Oumma islamique car la Palestine sera libérée et le peuple palestinien remportera sa victoire», a affirmé sayed Khamenei, soulignant que «les ennemis ont les mains liées dans le dossier palestinien et ne peuvent réaliser leurs objectifs».

S’exprimant ce mercredi lors d’une réunion avec les chefs des trois pouvoirs, des hauts responsables iraniens, des ambassadeurs des pays islamiques et des invités à la conférence de l’Unité islamique, son éminence a souligné que «l’annonce d’al-Qods comme capitale de l’entité sioniste traduit leur impuissance et ils ne peuvent pas atteindre leurs objectifs en Palestine».

Et de poursuivre: «Nous n’avons aucun désaccord avec les peuples islamiques et nous avons toujours lancé des appels à l’unité. Néanmoins, certains poursuivent une politique d’embrasement des guerres».

«Les USA, l’entité sioniste et leurs supplétifs régionaux veulent déclencher des guerres dans la région. Tel est le plan des USA», a conclu l’imam Khamenei.

Les mises en garde, y compris celle du pape François, ont afflué mercredi à l'adresse de Donald Trump alors que le président américain s'apprête à reconnaître al-Qods occupée comme capitale d'«Israël».

Toute reconnaissance d’al-Qods comme capitale d’«Israël» est un casus belli pour l’Autorité palestinienne, qui estime que «Jérusalem-Est», annexée par l’entité sioniste en 1967, doit être la capitale de l’Etat palestinien. Conformément aux résolutions onusiennes. D’autres protagonistes palestiniens revendiquent quant à eux la totalité de la ville sainte.

Source: agences et rédaction

06-12-2017 | 15:24
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut