Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Rohani invite Mahmoud Abbas à se rendre à Téhéran dans les prochains jours Moscou sur la crise nord-coréenne: «Il est grand temps de délaisser la course aux menaces» Indonésie: plus importante manifestation à Jakarta contre la décision de Trump sur al-Qods Ankara promet l’ouverture d’une ambassade à Al Qods, capitale de la Palestine «Al-Qods est à nous!»: mobilisation contre la décision de Trump à Paris Huit morts dans un attentat suicide contre une église au Pakistan, «Daech» revendique Électricité rétablie à l’aéroport d’Atlanta, un millier de vols ont été annulés Le chef de «Daech», Al-Baghdadi, se trouverait sur une base US en Syrie Idlib: manifestation en solidarité avec Al Qods à Foua et Kafarya Appel du Fatah palestinien à manifester contre la visite de Mike Pence Gaza: réouverture du point de passage vers l’Egypte pour quatre jours Loterie Green Card: Trump qualifie les migrants de «déchets» Yémen: la coalition arabe bombarde Hajjah et fait 20 martyrs Autriche: droite et extrême droite font valider leur accord de gouvernement Le Liban devance les pays arabes dans la défense d’Al Qods Pyongyang : le fait que la Corée du Nord devienne une puissance nucléaire est irréversible Des conseillers US entraînent des groupes armés pour combattre l’armée syrienne, dit Moscou Terrorisme israélien : Un Palestinien amputé des deux jambes tué par les forces de l’occupation En Europe comme aux USA, le danger vient des terroristes locaux Nouveau «jour de rage» en Palestine : quatre martyrs et des dizaines de blessés Tandem russo-chinois face à d’éventuelles frappes nord-coréennes et américaines Pour l’Iran, les Etats-Unis tentent de cacher leur rôle dans la guerre au Yémen Al Qods capitale de la Palestine : grands rassemblements à Al Qods, à Bethléem et en Cisjordanie Libye: «Il n’y a pas de solution militaire à la crise», selon l’ONU L’émissaire américain pour la Corée du Nord insiste sur la volonté de «dialogue»
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Russie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le ministère russe de la Défense a ironisé sur la déclaration du Pentagone selon laquelle «on devait être reconnaissant à la coalition dirigée par les États-Unis pour la libération de la plus grande partie de la Syrie et de l’Irak».

La Défense russe tourne en dérision les allégations de la coalition internationale en Syrie

Les États-Unis rêvent quand ils affirment que «c’est la coalition internationale qui a chassé les terroristes de Daech de la plus grande partie des territoires syrien et irakien», a déclaré mardi le ministère russe de la Défense.

«La déclaration faite lundi par le porte-parole du Pentagone Eric Pahon et selon laquelle +la libération de la plupart des territoires en Irak et en Syrie est le résultat des actions de la coalition globale et de ses partenaires+ est une tentative de prendre ses désirs pour la réalité», a indiqué le ministère dans un communiqué.

Selon le ministère, la coalition internationale effectue moins de frappes en Syrie par mois que l’aviation russe n’en réalise par jour.

«Ce dernier mois, la coalition internationale a mené entre trois et cinq raids par jour contre Daech dans l’est de la Syrie et ses frappes ont détruit des cibles isolées situées loin des postes de commandement des terroristes. Pendant cette période, l’aviation des Forces aérospatiales russes a effectué 672 sorties de combat, rien que pour soutenir l’offensive lancée par les milices des tribus locales sur la rive orientale de l’Euphrate. Les avions russes ont détruit plus de 1.450 cibles. Le nombre total des frappes aériennes réalisées par la coalition en Syrie en un mois est inférieur au nombre des frappes russes contre Daech par jour», a noté le ministère.

Fin novembre, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que l’opération pour défaire «Daech» en Syrie touchait à sa fin.

En octobre, il avait noté que les forces syriennes soutenues par l’aviation russe, avaient libéré 90% du territoire syrien.

Au même moment, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou avait annoncé que des territoires infimes restaient encore sous le contrôle de «Daech» en Syrie.

Toujours d’après lui, les terroristes de «Daech» contrôlent aujourd’hui moins de 5% du territoire syrien.

Source: agences et rédaction

06-12-2017 | 15:09
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut