Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Rohani invite Mahmoud Abbas à se rendre à Téhéran dans les prochains jours Moscou sur la crise nord-coréenne: «Il est grand temps de délaisser la course aux menaces» Indonésie: plus importante manifestation à Jakarta contre la décision de Trump sur al-Qods Ankara promet l’ouverture d’une ambassade à Al Qods, capitale de la Palestine «Al-Qods est à nous!»: mobilisation contre la décision de Trump à Paris Huit morts dans un attentat suicide contre une église au Pakistan, «Daech» revendique Électricité rétablie à l’aéroport d’Atlanta, un millier de vols ont été annulés Le chef de «Daech», Al-Baghdadi, se trouverait sur une base US en Syrie Idlib: manifestation en solidarité avec Al Qods à Foua et Kafarya Appel du Fatah palestinien à manifester contre la visite de Mike Pence Gaza: réouverture du point de passage vers l’Egypte pour quatre jours Loterie Green Card: Trump qualifie les migrants de «déchets» Yémen: la coalition arabe bombarde Hajjah et fait 20 martyrs Autriche: droite et extrême droite font valider leur accord de gouvernement Le Liban devance les pays arabes dans la défense d’Al Qods Pyongyang : le fait que la Corée du Nord devienne une puissance nucléaire est irréversible Des conseillers US entraînent des groupes armés pour combattre l’armée syrienne, dit Moscou Terrorisme israélien : Un Palestinien amputé des deux jambes tué par les forces de l’occupation En Europe comme aux USA, le danger vient des terroristes locaux Nouveau «jour de rage» en Palestine : quatre martyrs et des dizaines de blessés Tandem russo-chinois face à d’éventuelles frappes nord-coréennes et américaines Pour l’Iran, les Etats-Unis tentent de cacher leur rôle dans la guerre au Yémen Al Qods capitale de la Palestine : grands rassemblements à Al Qods, à Bethléem et en Cisjordanie Libye: «Il n’y a pas de solution militaire à la crise», selon l’ONU L’émissaire américain pour la Corée du Nord insiste sur la volonté de «dialogue»
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'homme a estimé mardi qu'il existait des «éléments de génocide» visant les musulmans Rohingyas en Birmanie, dont plus de 600.000 ont fui le pays en quelques mois pour se réfugier au Bangladesh voisin.

Possibles «éléments de génocide» contre les Rohingyas de Birmanie, selon l'ONU

«Considérant la discrimination systématique dont sont victimes les Rohingyas (...) les tortures ou mauvais traitements (...) les déplacements forcés et la destruction systématique des villages (...) est-ce que quelqu'un peut nier la présence possible d'éléments de génocide ?», a demandé Zeid Ra'ad Al Hussein lors d'une session spéciale du Conseil des droits de l'homme à Genève. Condamnant les attaques «massives, systématiques et d'une brutalité choquante» visant cette communauté, il a demandé aux 47 Etats membres du Conseil «de prendre les actions appropriées pour mettre un terme maintenant à cette folie».

Quelque 626.000 Rohingyas, soit plus de la moitié de cette communauté musulmane concentrée dans le nord de l'Etat Rakhine (ouest de la Birmanie), se sont réfugiés au Bangladesh depuis fin août. Les Rohingyas sont la plus grande population apatride du monde. L'ONU a déjà dénoncé à plusieurs reprises une «épuration ethnique» menée par les autorités birmanes.

Le Haut-Commissaire a regretté que l'accès à l'Etat Rakhine n'a pas été accordé à ses enquêteurs. Il a demandé au Conseil de recommander à l'Assemblée générale de l'ONU de mettre sur pied un «nouveau mécanisme impartial et indépendant (...) pour aider des enquêtes criminelles individuelles sur les responsables».

Source : agences

05-12-2017 | 14:52

Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut