Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Nigeria: arrestation de commandants présumés de «Daech» en Afrique de l’Ouest L’Iran pourrait sortir de l’accord nucléaire dans les prochaines semaines Taxes: L’UE riposte aux Etats-Unis, une guerre commerciale s’annonce Le Hezbollah d’Irak promet de se venger du raid meurtrier contre ses combattants Syrie: huit civils tués dans un raid de la «coalition» à Deir-Ezzor L’Iran ne s’oppose plus à un accord avec les autres pays de l’Opep Une région espagnole adopte le BDS comme politique Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Croyant très peu dans l’éventualité d’une frappe nucléaire, les autorités d’Hawaï ont tout de même décidé d’y préparer la population.

États-Unis: premier test du système d’alarme nucléaire depuis la guerre froide

Préoccupées par les tensions entre Washington et Pyongyang, les autorités d'Hawaï se proposent de tester la sirène d'alarme nucléaire, communique la chaîne de télévision NBC.

L'administrateur de l'agence de gestion des situations d'urgence de l'État d'Hawaï, Vern Miyagi, trouve peu probable une frappe nucléaire nord-coréenne mais admet que, si cela arrivait, l'archipel serait une cible prioritaire.

«Nous sommes plus proches de la Corée du Nord que la plupart des territoires continentaux des États-Unis. Nous suivons les informations et voyons que (la Corée du Nord, ndlr) procède à des tests, des tirs de missiles et des essais nucléaires. Nous ne pouvons pas l'ignorer», a dit M. Miyagi.

Les tests de la sirène d'alarme nucléaire, qui pourra être également utilisée pour avertir sur un tsunami ou un ouragan, sont prévus à partir du 1er décembre.

L'État a également tenu des réunions communautaires et diffusé des messages d'intérêt public à la télévision et à la radio pour préparer les habitants à une éventuelle attaque.

En cas d'attaque, il est recommandé de se retrancher dans un abri, de préférence en béton, et d'avoir assez de nourriture et d'eau pour survivre pendant 48 heures et, à la rigueur, d'être prêt à tenir jusqu'à 14 jours.

Selon les experts américains, un missile nord-coréen aurait besoin de 20 minutes pour atteindre Hawaï protégé par le «bouclier antimissile» des États-Unis. Il faudrait environ 5 minutes aux autorités pour définir la trajectoire du missile, après quoi il leur resterait 15 minutes environ pour avertir la population.

Source : agences

27-11-2017 | 15:27
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut