Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Rohani invite Mahmoud Abbas à se rendre à Téhéran dans les prochains jours Moscou sur la crise nord-coréenne: «Il est grand temps de délaisser la course aux menaces» Indonésie: plus importante manifestation à Jakarta contre la décision de Trump sur al-Qods Ankara promet l’ouverture d’une ambassade à Al Qods, capitale de la Palestine «Al-Qods est à nous!»: mobilisation contre la décision de Trump à Paris Huit morts dans un attentat suicide contre une église au Pakistan, «Daech» revendique Électricité rétablie à l’aéroport d’Atlanta, un millier de vols ont été annulés Le chef de «Daech», Al-Baghdadi, se trouverait sur une base US en Syrie Idlib: manifestation en solidarité avec Al Qods à Foua et Kafarya Appel du Fatah palestinien à manifester contre la visite de Mike Pence Gaza: réouverture du point de passage vers l’Egypte pour quatre jours Loterie Green Card: Trump qualifie les migrants de «déchets» Yémen: la coalition arabe bombarde Hajjah et fait 20 martyrs Autriche: droite et extrême droite font valider leur accord de gouvernement Le Liban devance les pays arabes dans la défense d’Al Qods Pyongyang : le fait que la Corée du Nord devienne une puissance nucléaire est irréversible Des conseillers US entraînent des groupes armés pour combattre l’armée syrienne, dit Moscou Terrorisme israélien : Un Palestinien amputé des deux jambes tué par les forces de l’occupation En Europe comme aux USA, le danger vient des terroristes locaux Nouveau «jour de rage» en Palestine : quatre martyrs et des dizaines de blessés Tandem russo-chinois face à d’éventuelles frappes nord-coréennes et américaines Pour l’Iran, les Etats-Unis tentent de cacher leur rôle dans la guerre au Yémen Al Qods capitale de la Palestine : grands rassemblements à Al Qods, à Bethléem et en Cisjordanie Libye: «Il n’y a pas de solution militaire à la crise», selon l’ONU L’émissaire américain pour la Corée du Nord insiste sur la volonté de «dialogue»
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> LE HEZBOLLAH >> SG >> Résumés des discours

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a prononcé un discours télévisé ce lundi soir pour commenter les derniers développements dans la région.

Voici les idées principales de son discours:

«Que la paix de Dieu soit sur vous, sur son Messager et ses compagnons. Que la paix de Dieu soit sur vous. Je voudrais évoquer les derniers développements survenus ces derniers jours. Je présente mes condoléances aux familles des sinistrés du séisme qui a frappé l'Iran et l'Irak, à l'ayatollah Sayed Ali Khamenei et aux dirigeants et peuple iraniens. J'implore Dieu pour que la République Islamique puisse surmonter cette crise, mais je voudrais saluer ce peuple et sa direction qui constituent un modèle à suivre pour le monde entier. Nous avons vu l'ampleur de l'entraide et des efforts consentis pour secourir les sinistrés.

Sayed Hassan Nasrallah

Je voudrais commencer par le grand exploit militaire à la frontière syro-irakienne dans la confrontation avec Daech.

Deuxièmement, je commenterais la réunion de la ligue arabe tenue hier.

La semaine dernière, la dernière ville irakienne occupée par Daech a été libérée. Le gouvernement irakien a annoncé que Daech ne contrôle plus ses territoires, et que les dissidents terroristes ont pris la fuite. Les forces irakiennes sont maintenant à la frontière avec la Syrie. C'est un grand exploit, et nous attendons le jour de la libération totale de l'Irak, un jour qui s'avère proche.

Depuis le début du complot de Daech en Irak, et en coordination avec le gouvernement irakien, le Hezbollah a dépêché des commandants, des experts pour faire part de leurs expertises aux combattants irakiens. Nous avons offert l'aide nécessaire, et nous allons faire une révision au vu des développements de la situation, pour décider de retirer nos combattants. La mission est accomplie, mais en attendant l'annonce de la victoire totale irakienne, nous allons patienter. Les cadres du Hezbollah seront ainsi prochainement de retour.

De l'autre côté de la frontière, nous assistons à la bataille de Boukamal. Nous sommes face à un grand exploit dans cette dernière ville syrienne occupée par Daech. Daech n'occupe plus de terrains, ni en Syrie, ni en Irak, ni au Liban. La frontière irako-syrienne a été reliée à nouveau, les forces armées des deux pays se sont déployées là-bas à nouveau.

Cet exploit à Boukamal protège l'unité de la Syrie, après Alep, Deir Ezzor et al-Mayadeen. Le projet de partage de la Syrie a été saboté à jamais.

L'Etat de Daech disparaitra à jamais avec la libération à Boukamal. Mais ceci ne signifie pas la fin de l'organisation Daech. C'est la structure de l'Etat de Daech qui a été démantelée. Tel est l'importance de cet exploit à Boukamal.

Cependant, les terroristes de Daech sont toujours présents dans ces pays, et la menace persiste sous forme des cellules terroristes en Irak et en Syrie.

Quand les directions irakienne et syrienne annonceront la victoire finale sur Daech, nous aurons besoin de congrès et des études à faire sur ce phénomène le plus dangereux qui a porté atteinte à l'image de l'Islam. Tous les peuples de la région doivent revoir le cours des événements dans leur globalité: qui a créé Daech? Qui l'a soutenu? Et qui l'a combattu et l'a vaincu? Tout ceci pour tirer les leçons de cette expérience.

Les USA ont tout fait pour aider «Daech» à Boukamal

Les Américains ont tout fait pour aider Daech à Boukamal. Il ne leur reste que d'ouvrir le feu sur les forces armées syriennes. Les USA ont assuré une couverture aérienne totale à Daech à l'Est de l'Euphrate. L'armée de l'air US n'a point bombardé cette zone, et a même menacé les Russes et les Syriens de riposter au cas de bombardement des convois militaires de Daech, en bombardant l'Ouest de l'Euphrate.

Les Américains ont mené une guerre électronique et ont brouillé tous les appareils visant à combattre Daech. Et lorsque Daech a subi de lourdes frappes, les USA ont fourni toutes les facilités nécessaires pour la fuite des terroristes de Daech qui ont rejoint les rangs de forces démocratiques de la Syrie. On n'écarte pas la possibilité de voir les miliciens de Daech raser leurs barbes pour combattre prochainement dans les rangs du FDS.

Les Américains avaient dit que la lutte contre Daech nécessitera plusieurs années, et c'est l'axe de la résistance qui a accéléré la fin de Daech.

Il y a quelques jours, Erdogan a accusé les Etats-Unis d'aider financièrement Daech.

Je voudrais remercier les soldats, commandants et officiers syriens, irakiens, les brigades des combattants, les gardiens de la révolution, les combattants du Hezbollah pour leur lutte et leurs sacrifices. Le Hezbollah a consenti de grands sacrifices dans la bataille de Boukamal. Toutes mes condoléances aux familles des martyrs et des blessés et que Dieu les récompense pour leur patience et sacrifice.

Aussi je salue le commandant de la brigade al-Qods, Hajj Qassem Souleimani, qui était aux premiers fronts des combats et qui commandait la bataille. Il est parti en Iran pour participer aux funérailles de son père, et il est rapidement retourné sur le champ de bataille. Toute la République Islamique doit être remerciée pour ses efforts aux côtés de l'Irak et de la Syrie contre Daech. Tout ce que le Hezbollah réalise au niveau des exploits c'est grâce aux aides et au soutien de l'Iran.

Les années des atrocités et du terrorisme de Daech sont déjà du passé grâce aux aides iraniennes et à sa position.

Les pays arabes, quand ils se sont réunis à Riyad avec Trump, se sont mis d'accord pour dresser un plan dans le but de combattre Daech.

Aujourd'hui, Daech a pris fin et ces pays n'ont rien fait pour l'instant.

Nous poursuivrons le chemin jusqu'à la disparition complète de Daech, puisque nous considérons que les Etats-Unis feront tout pour raviver Daech dans la perspective de poursuivre la guerre d'usure contre l'axe de la résistance.

Le Hezbollah n’a aucun lien avec le tir de missile sur Riyad

Pour ce qui est de la réunion de la Ligue arabe, ces pays ont accusé l'Iran, Ansarullah et le Hezbollah de déstabiliser la région. Quant à nous, nous déplorons cette position arabe qui est survenue au même moment de l'expulsion de Daech de Boukamal. Ces pays ont taxé le Hezbollah de terrorisme alors que le monde entier réalise que Daech est une organisation terroriste.

Qu'est-ce que vous avez fait dans la lutte contre Daech?

Rien n'est du hasard. Nous remercions aussi les forces russes qui ont combattu activement Daech malgré les menaces du déclenchement d'une confrontation militaire avec les Américains.

Ces pays arabes ont placé Abou Mahdi al-Mouhandiss, les brigades Noujabaa sur la liste US du terrorisme. Ils taxent de terrorisme ceux qui ont infligé de lourdes pertes à Daech.

Ils vont aussi menacer des pays comme le Liban, de l'inscrire sur la liste du terrorisme. Nous devons traiter sagement cette mesure.

Je m'adresse à tous les Arabes pour les appeler à entendre les déclarations sionistes sur les relations entre Israël et les pays arabes pour connaitre ce qui se trame au niveau de la politique de ces pays arabes.

Pour ce qui est de la déclaration finale de la Ligue arabe, je vais commenter trois points:

Le Hezbollah est accusé de fournir des missiles balistiques aux groupes armés dans la région: Quelles sont les données sur lesquelles ces pays se sont-ils basés pour tenir de tels propos simplistes et futiles?

Je vous assure que le Hezbollah n'a fourni même pas de pistolet au Yémen, ni à Bahreïn, ni à Koweït, ni en Irak. Nous avons envoyé des armes seulement en Palestine, des roquettes Cornet, et en Syrie, nous utilisons nos propres armes dans nos combats.

Les Saoudiens ont averti les Libanais que les armes du Hezbollah menaceront la stabilité du pays. Je dis à l'opinion publique: l'occupation sioniste était et demeure la menace réelle de la stabilité du Liban. Les armes de la résistance ont chassé l'occupation sioniste, et sont donc le facteur de stabilité dans le pays. La résistance protège le Liban, les armes du Hezbollah protègent le Liban, pourchassent et combattent contre les cellules sionistes et terroristes dans le pays. Si vous êtes vraiment soucieux pour la stabilité du Liban, laissez-le tranquille.  Arrêtez d'envoyer des cellules terroristes et d'appeler Israël à frapper le Liban. Au Liban, il existe une volonté généralisée de préserver l'unité et la stabilité du pays.

La réunion a été tenue pour débattre de la guerre au Yémen. Tout ce qui se passe en Palestine n'a pas poussé les pays arabes à se réunir. Mais un missile balistique qui s'est abattu sur l'aéroport du roi Khaled selon leurs dires est derrière cette réunion. Les Saoudiens avancent que le Hezbollah a tiré le missile contre Riyad. Je déments catégoriquement ces allégations. Le Hezbollah n'est en aucun cas responsable de ce tir. Le véritable problème c'est que les Saoudiens méprisent les Yéménites et les sous-estiment, ils ne peuvent pas croire aux capacités des Yéménites. Ce sont eux qui vous combattent et qui sont plus forts que vous.

Je déments cette accusation infondée et irréaliste.

Vous avez parlé de la sécurité arabe. Le Yémen ne fait-il pas partie de ces pays? Les avions saoudiens bombardent tous les jours ce pays, mais tout ceci ne vous a pas conduit à condamner dans votre communiqué.

Où est votre sens d'humanité? Où est votre dignité? Ne voyez-vous pas la misère et la famine dans lesquelles vous avez jeté le peuple yéménite.

Je lance un appel aux oulémas et religieux, aux élites arabes: Adoptez une position claire et haute pour réclamer à l'Arabie Saoudite de mettre fin à ce génocide. Ce mutisme suspicieux dans le monde arabe est inexplicable. Nous voyons de nos propres yeux des millions de personnes mourir de choléra et de famine. Réclamez à l'Arabie de cesser ses bombardements et ses meurtres. Pourtant, je le répète que ce pays ne connaitra que les défaites.

Je remercie nos frères palestiniens pour leur position contre la déclaration finale qui a accusé le Hezbollah du terrorisme. Sachez que tout ce tapage politique et médiatique vise à camoufler les relations entre les pays arabes et l'Entité sioniste. L'interview effectuée par Gabi Einsenkot au journal saoudien Eilaf est très dangereuse. Les Palestiniens subissent des pressions pour renoncer à leurs droits. Nous misons sur l'unité des Palestiniens en cette période, sinon votre cause sera perdue.

Passons au Liban, nous attendons le retour du Premier ministre Saad Hariri. Pour nous, il est toujours chef du gouvernement. Nous sommes ouverts à tout dialogue, et nous n'allons pas réagir aux accusations selon lesquelles le Hezbollah a violé les dispositions de l'entente nationale. Nous remercions la position de l'Etat libanais et les efforts du ministre des AE Gibran Bassil. Nous remercions tous ceux qui défendent les véritables défenseurs de la sécurité des pays arabes.

Au peuple de la résistance enfin je lui demande de poursuivre son chemin des victoires historiques, comme si de rien n'était après la réunion de la ligue arabe. Faites la sourde oreille à ce que vous avez entendu.

Que la paix de Dieu soit sur vous».

Source: french.alahednews

20-11-2017 | 19:22
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut