Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Un ex-ambassadeur britannique décrit les objectifs US en Syrie Sous les promesses de modernisation, l’Arabie saoudite plus répressive que jamais envers les femmes Espagne: Puigdemont assure qu’il peut diriger la Catalogne depuis la Belgique Russie: un élève attaque ses camarades à la hache, sept blessés Arabie saoudite : Trump bloque les avoirs des princes déchus Le bilan de Macron sur les droits de l’homme est «mitigé», selon HRW Egypte: Sissi limoge son chef des renseignements 130 enfants meurent chaque jour au Yémen «Maison de l’horreur» en Californie: les parents inculpés de torture sur leurs enfants Le transfert de l’ambassade à Al-Qods aura lieu en 2019 (responsables US) Macron et May signent un traité sur le contrôle de l’immigration à leur frontière Pour Moscou, l’éclatement de l’accord nucléaire iranien serait «alarmant» Tunisie: 3e nuit de heurts, plus de 300 arrestations
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Une trentaine de policiers et militaires afghans ont été tués depuis lundi dans une série d'attaques talibanes contre des points de contrôle, ont indiqué des responsables mardi.

Afghanistan: 31 policiers et militaires tués dans plusieurs attaques

Outre ces raids meurtriers, qui se sont produits lundi soir dans les provinces de Kandahar (sud) et Farah (ouest), un kamikaze a lancé son véhicule contre un convoi militaire américain, blessant 4 soldats.

Les talibans ont revendiqué ces attaques dans des communiqués sur les réseaux sociaux.

«Je peux confirmer que les talibans ont lancé une série d'attaques hier soir (lundi) sur des points de contrôle de police dans les districts de Maiwand et Zhari, et nous avons perdu 22 braves policiers», a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouverneur de Kandahar, Qudrat Khushbakht. Au moins 15 autres policiers ont été blessés.

Selon lui, 45 assaillants ont également été tués pendant les combats, qui ont duré environ six heures.

L'attaque du convoi américain à Kandahar a fait «4 blessés (...) qui se trouvent tous dans un état stable», selon un porte-parole de la mission de l'Otan en Afghanistan Resolute Support.

Dans la province de Farah, proche de l'Iran, 9 soldats et au moins 3 civils ont été tués dans deux attaques distinctes, selon le porte-parole du gouverneur, Naser Mehri.

«Il y a des signes que les talibans pourraient avoir utilisé des technologies de vision nocturne pour se rapprocher et surprendre nos troupes, bien qu'ils aient été repérés avant d'arriver aux postes et aient subi des pertes», a-t-il dit à l'AFP.

Les talibans ont multiplié les attaques contre les forces de sécurité dans le pays ces dernières semaines alors que les Etats-Unis sont en train de déployer des forces supplémentaires.

Ils ont à plusieurs reprises recouru à des humvees et des voitures de police piégés pour attaquer les bâtiments des forces de sécurité.

Soldats et policiers afghans, souvent peu entraînés et mal équipés, continuent de payer le prix fort de leur engagement. Les autorités ne dévoilent pas leurs pertes mais le Sigar, l'organisme du Congrès américain qui surveille les dépenses des Etats-Unis en Afghanistan, les a souvent jugées «choquantes» et «insoutenables».

Les talibans, qui ont enregistré peu de gains et aucune victoire marquante au cours de leur «offensive de printemps», lancée fin avril, sont en revanche chez eux dans de nombreux districts du sud et du sud-est, frontaliers du Pakistan.

Source : agences

14-11-2017 | 11:50
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut