Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Un ex-ambassadeur britannique décrit les objectifs US en Syrie Sous les promesses de modernisation, l’Arabie saoudite plus répressive que jamais envers les femmes Espagne: Puigdemont assure qu’il peut diriger la Catalogne depuis la Belgique Russie: un élève attaque ses camarades à la hache, sept blessés Arabie saoudite : Trump bloque les avoirs des princes déchus Le bilan de Macron sur les droits de l’homme est «mitigé», selon HRW Egypte: Sissi limoge son chef des renseignements 130 enfants meurent chaque jour au Yémen «Maison de l’horreur» en Californie: les parents inculpés de torture sur leurs enfants Le transfert de l’ambassade à Al-Qods aura lieu en 2019 (responsables US) Macron et May signent un traité sur le contrôle de l’immigration à leur frontière Pour Moscou, l’éclatement de l’accord nucléaire iranien serait «alarmant» Tunisie: 3e nuit de heurts, plus de 300 arrestations
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le lendemain de l'attentat terroriste meurtrier visant une mosquée de Kaboul, une déflagration a à nouveau secoué la capitale afghane. D'après le ministère afghan de la Défense, l'explosion perpétrée par un terroriste-kamikaze a fait au moins 15 tués et 4 blessés.

Une attaque près d'une école militaire à Kaboul, au moins 15 soldats tués

Au moins 15 soldats ont trouvé la mort et quatre autres ont été blessées dans une explosion qui a eu lieu ce samedi près d'une école militaire de Kaboul, en Afghanistan, a annoncé le ministère afghan de la Défense.

D'après le ministère, il s'agit d'un attentat-suicide perpétré près de l'école militaire Maréchal Fahim.

Plus tôt dans la journée de samedi, la chaîne de télévision Tolo News avait signalé qu'une déflagration avait retenti non loin de l'école militaire de la capitale.

Se référant à des témoins oculaires, la source avait alors précisé que l'explosion avait fait des victimes. Toutefois, aucune information officielle sur d'éventuels morts ou blessés n'était alors disponible.

Cité par l'AFP, le porte-parole de l'armée, le général Daulat Waziri, a précisé que l'attentat avait visé de jeunes recrues.

«Alors que le minibus des cadets sortait de l'académie militaire, il a été visé par un kamikaze qui s'approchait à pied, tuant 15 d'entre eux et en blessant quatre» autres, a-t-il indiqué à l'agence.

L'explosion s'est produite quelques heures après que des roquettes se sont tombées dans l’enceinte de l'état-major de la Force internationale d'assistance et de sécurité (ISAF).

La veille de cette explosion, un attentat, revendiqué par Daech, a visé une mosquée de Kaboul. Le bilan de cette attaque est évalué à plus de 56 martyrs et plusieurs dizaines de blessés.

Source : agences et rédaction

21-10-2017 | 16:24
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut