Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Souhaila al-Zakzaky: Mes parents sont détenus dans l’un des départements des services de sécurité de l’état La Russie a les preuves des liens de l’UK avec «l’attaque chimique» à Douma Gaza/Marche du retour: un martyr Palestinien, moins 10 blessés Moscou prouvera que la Syrie a abattu une partie des missiles tirés contre elle Ouverture d’un téléphone rouge entre dirigeants des deux Corées «Israël» menace de reprendre les assassinats ciblés des dirigeants du Hamas Donald Trump a invité Vladimir Poutine aux Etats-Unis France: un imam salafiste connu pour ses prêches radicaux expulsé vers l’Algérie La Syrie décide de rendre la légion d’honneur d’Assad à la France, «esclave» de Washington Les «Casques blancs» auraient tenté de recruter le fondateur des Pink Floyd Des habitants de Douma révèlent des détails sur la mise en scène de «l’attaque chimique» Armée iranienne: en cas de guerre, Riyad «ne tiendra pas plus de 48h» face à Téhéran Turquie: Erdogan convoque des élections anticipées et brigue un nouveau mandat Ministère: 35 Gazaouis tués et 4 279 blessés depuis le début de la marche du retour Accord de coopération entre l’Iran et l’Irak Discours lors du meeting électoral consacré à la troisième circonscription du Sud L’asile accordé à 538.000 réfugiés en Europe l’an dernier L’élection de Macron est une «mauvaise chose» pour 52% des Français Le Maroc retire ses avions F16 de la guerre saoudienne au Yémen Sanctions US contre la Russie: Berlin voudrait une exemption Yémen: la défense antiaérienne détruit un drone US Gaspillage alimentaire: les Américains jettent 150.000 tonnes de nourriture par jour La journée du prisonnier palestinien, 17 avril Présidentielle en Egypte: Khartoum saisit l’ONU après un vote dans un secteur disputé Le climat social se crispe en France: grève du rail et universités en ébullition
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> Europe

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Réunis à Luxembourg, les ministres européens soulignent l'importance de l'accord de Vienne pour la paix et la stabilité mondiale.

L’UE réaffirme son soutien à l’accord iranien

L'Union européenne a réaffirmé lundi son soutien à l'accord de juillet 2015 sur le nucléaire iranien. Cela malgré la décision de Donald Trump, vendredi dernier, de ne pas certifier le respect par Téhéran de cet accord international.

Les ministres européens des Affaires étrangères, réunis à Luxembourg, ont également exhorté le Congrès étasunien à ne pas réimposer de sanctions à l'Iran.

Ils ont souligné qu'une faillite de l'accord de Vienne, qui a été soutenu par le Conseil de sécurité de l'ONU, pourrait avoir de graves conséquences pour la paix au Moyen-Orient et risquait de compliquer les efforts en vue de contrôler les ambitions nucléaires de la Corée du Nord.

Donald Trump a porté un coup sévère à l'accord international sur le programme nucléaire iranien en annonçant vendredi son refus de certifier que Téhéran le respecte, au risque de s'isoler des autres signataires.

Dans un revirement stratégique attendu, le président des Etats-Unis a en outre annoncé son intention d'adopter une attitude globalement beaucoup plus ferme à l'égard de la République islamique.

Mogherini à Washington

La cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini a annoncé lundi qu'elle se rendrait à Washington début novembre pour plaider en faveur du maintien de l'accord nucléaire, «un accord qui fonctionne et dont nous avons besoin pour notre sécurité».

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui mène les inspections sur les sites nucléaires iraniens, «n'a jamais constaté le moindre manquement à l'accord» de la part de Téhéran, a ajouté Mme Mogherini, qui a présidé les longues négociations entre les grandes puissances et l'Iran ayant permis d'aboutir à ce compromis historique en juillet 2015.

Impact négatif sur des négociations» avec Pyongyang

«Nous, Européens, sommes très inquiets, car la décision du président américain pourrait nous ramener dans une confrontation militaire avec l'Iran», a déclaré le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel. Pour son homologue français, Jean-Yves le Drian, «un acte de rupture serait extrêmement dommageable». Le ministre français a souhaité que l'UE «fasse pression sur le Congrès» étasunien.

Les ministres des Affaires étrangères se sont également dit «clairement inquiets» du fait que le débat américain sur l'accord iranien «pourrait avoir un impact négatif sur la possibilité d'ouvrir des négociations» avec Pyongyang, a insisté Mme Mogherini.

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ont par ailleurs adopté de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord, en réponse à son essai d'une bombe nucléaire début septembre. Ces mesures visent à «renforcer la pression déjà exercée sur la Corée du Nord, afin que celle-ci respecte ses obligations», a indiqué le Conseil de l'UE, dans un communiqué.

Donald Trump effectuera en novembre sa première tournée en Asie. Il s'exprimera devant l'Assemblée nationale sud-coréenne pour appeler la communauté internationale à augmenter la pression sur la Corée du Nord, a annoncé lundi la Maison Blanche.

Source : agences

17-10-2017 | 12:13
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut