Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Un ex-ambassadeur britannique décrit les objectifs US en Syrie Sous les promesses de modernisation, l’Arabie saoudite plus répressive que jamais envers les femmes Espagne: Puigdemont assure qu’il peut diriger la Catalogne depuis la Belgique Russie: un élève attaque ses camarades à la hache, sept blessés Arabie saoudite : Trump bloque les avoirs des princes déchus Le bilan de Macron sur les droits de l’homme est «mitigé», selon HRW Egypte: Sissi limoge son chef des renseignements 130 enfants meurent chaque jour au Yémen «Maison de l’horreur» en Californie: les parents inculpés de torture sur leurs enfants Le transfert de l’ambassade à Al-Qods aura lieu en 2019 (responsables US) Macron et May signent un traité sur le contrôle de l’immigration à leur frontière Pour Moscou, l’éclatement de l’accord nucléaire iranien serait «alarmant» Tunisie: 3e nuit de heurts, plus de 300 arrestations
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> Europe

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et la Première ministre britannique Theresa May sont convenus lundi «d'accélérer les efforts dans les mois à venir» pour un accord sur le Brexit.

Brexit: Juncker et May conviennent d'«accélérer les efforts» pour un accord.

Dans un communiqué diffusé à l'issue d'un dîner de travail à Bruxelles, M. Juncker et Mme May ont indiqué «s'être penchés sur les avancées faites jusqu'ici» depuis l'ouverture des négociations pour une sortie du Royaume-Uni de l'UE et ont dit «avoir convenu d'accélérer les efforts dans les mois à venir».

«Le dîner de travail a eu lieu dans une atmosphère aimable et constructive», ont estimé les deux dirigeants.

La visite de Mme May à Bruxelles avait été annoncée dimanche soir, pour faire le point sur les négociations menées avec Londres visant à préparer la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, ce juste avant un sommet de l'UE à Bruxelles jeudi et vendredi consacré en partie à cette question.

Même si Downing Street avait insisté sur le fait que cette réunion était prévue depuis des semaines, la venue de la Première ministre à Bruxelles avait dégagé une impression d'urgence, après un dernier round de discussions décevantes sur le Brexit.

Mme May était accompagnée par le ministre britannique chargé du Brexit David Davis, et Michel Barnier, négociateur en chef du Brexit pour l'UE, était aussi convié à la rencontre.

Dans leur communiqué conjoint, Mme May et M. Juncker ont indiqué avoir eu «des échanges étendus et constructifs sur les défis européens et mondiaux actuels», dont leur «intérêt commun pour préserver l'accord sur le nucléaire iranien» et «leur travail pour renforcer la sécurité des citoyens en Europe, notamment en combattant le terrorisme».

Source: agences et rédaction

17-10-2017 | 12:09
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut