Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
La Banque Centrale iranienne annonce la croissance économique du pays Damas met en garde Ankara contre une intervention militaire à Afrin La propagande terroriste continue malgré les efforts des réseaux sociaux Le WSJ présage un futur macabre pour le dollar Pyongyang prépare un défilé militaire pour la veille des JO Aide aux Palestiniens: La Belgique promet 19 millions d’euros sur 3 ans à l’UNRWA Maroc: poursuite de la contestation dans une ancienne ville minière Faits honteux du programme d’armement des groupes armés syriens par la CIA Londres va augmenter de 44,5 millions de livres sa contribution financière à Calais Nucléaire iranien: le patron de l’ONU défend l’accord que Donald Trump veut durcir Washington admet que l’Iran connait ses plus forts moments, assure le vice-ministre iranien des AE GB: les députés adoptent la loi de retrait de l’UE «L’ambassade US en Israël ne sera pas transférée à Jérusalem cette année», dit Trump Commandant en chef de l’armée: «Nous sommes prêts à riposter à toute agression israélienne» «Israël» maintient Ahed al-Tamimi en détention jusqu’à son procès Six bombardiers nucléaires US dépêchés vers la péninsule coréenne Le Bitcoin perd un quart de sa valeur en 24h Aide aux Palestiniens: le gel US «vise à liquider la question des réfugiés», dénonce la LA Lors d’un entretien avec Berry, Rohani salue «les liens solides avec le Liban» Juncker «aimerait bien» que le Royaume-Uni revienne dans l’UE après le Brexit Familles de terroristes en Syrie: plainte contre la France pour «détention arbitraire» L’Inde et «Israël» ont établi une liaison aérienne via l’espace aérien saoudien Gel de l’aide américaine aux Palestiniens: l’UNRWA dans sa pire crise Collisions: procédure pour «homicide par négligence» contre deux commandants de l’US Navy Toute activité sur Twitter enregistrée, messages privés compris
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Russie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Moscou a protesté ce jeudi contre le retrait des drapeaux russes de sa mission diplomatique à San Francisco et de sa mission commerciale à Washington, a rapporté la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, assurant que la Russie ne laissera pas ce geste sans riposte.

Moscou proteste contre le retrait des drapeaux de ses missions diplomatiques aux USA.

«Hier, nous avons appris qu'une nouvelle action hostile — je peux le dire officiellement — avait été commise par les autorités américaines contre nos institutions diplomatiques. Les drapeaux russes ont été arrachés depuis la mission commerciale à Washington et la mission diplomatique à San Francisco, saisies auparavant», a déclaré Maria Zakharova.

Selon Mme Zakharova, Moscou considère ce geste comme «une insulte au symbole de l'État russe».

«On a déjà exprimé une forte protestation. Bien sûr, la partie russe n'a pas donné son consentement au retrait des drapeaux», a-t-elle souligné.

Maria Zakharova a également précisé que Moscou ne laisserait pas ce geste sans riposte et examinerait comment réagir aux actions américaines prises à l'encontre de la propriété diplomatique russe aux États-Unis.

«La partie russe décidera de la riposte», a conclu Mme Zakharova.

Auparavant, l'ambassadeur russe aux États-Unis Anatoli Antonov a appelé les autorités américaines à mettre fin à la saisie des biens diplomatiques russes accompagnée d'actes «insultants» et à remettre les symboles étatiques sur les bâtiments des missions diplomatique et commerciale russes à San Francisco et à Washington.

«Ces démarches ne font qu'aggraver le dialogue russo-américain», a-t-il indiqué.

Les relations diplomatiques entre Moscou et Washington sont entrées dans une nouvelle spirale de tensions fin août, lorsque les autorités américaines ont exigé de Moscou la fermeture de son Consulat général à San Francisco, ainsi que de ses deux représentations commerciales à Washington et à New York. Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié ces décisions de prises de contrôle hostiles. Le 2 septembre, des perquisitions se sont déroulées dans les deux missions en présence d'agents du FBI.

Le département d'État nie les faits qualifiant les fouilles d'«inspections».

Source: agences et rédaction

12-10-2017 | 14:15
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut