Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’extrémiste Djamel Beghal expulsé vers l’Algérie Nigeria: des dizaines de soldats tués dans une attaque de «Boko Haram» Nucléaire : le retrait américain «a des répercussions négatives» sur la région, estime Aoun Sayed Khamenei : la politique satanique «deal du siècle» ne se réalisera jamais France: une victoire des Bleus au Mondial 2018 ternie par les échauffourées L’Iran tiendra tête aux USA, assure sayed Khamenei Sommet Trump-Poutine sous les yeux attentifs de l’Europe Tunisie: le PM devra démissionner si la crise perdure, dit le président La Dahié plus belle qu’elle ne l’était avant la guerre de 2006 À qui sera-t-il offert le ballon de la finale France-Croatie signé par Poutine et Macron? Assad : l’armée a la volonté ferme de libérer tous les territoires syriens du terrorisme Brexit: May confie que Trump lui a suggéré de «poursuivre» l’UE en justice Les sionistes du Royaume sont prêts… Poutine: La Russie a été visée par «25 millions de cyber-attaques» lors du Mondial 2018 Gaza : frappes israéliennes les plus importantes depuis 2014 Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Russie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Moscou a protesté ce jeudi contre le retrait des drapeaux russes de sa mission diplomatique à San Francisco et de sa mission commerciale à Washington, a rapporté la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, assurant que la Russie ne laissera pas ce geste sans riposte.

Moscou proteste contre le retrait des drapeaux de ses missions diplomatiques aux USA.

«Hier, nous avons appris qu'une nouvelle action hostile — je peux le dire officiellement — avait été commise par les autorités américaines contre nos institutions diplomatiques. Les drapeaux russes ont été arrachés depuis la mission commerciale à Washington et la mission diplomatique à San Francisco, saisies auparavant», a déclaré Maria Zakharova.

Selon Mme Zakharova, Moscou considère ce geste comme «une insulte au symbole de l'État russe».

«On a déjà exprimé une forte protestation. Bien sûr, la partie russe n'a pas donné son consentement au retrait des drapeaux», a-t-elle souligné.

Maria Zakharova a également précisé que Moscou ne laisserait pas ce geste sans riposte et examinerait comment réagir aux actions américaines prises à l'encontre de la propriété diplomatique russe aux États-Unis.

«La partie russe décidera de la riposte», a conclu Mme Zakharova.

Auparavant, l'ambassadeur russe aux États-Unis Anatoli Antonov a appelé les autorités américaines à mettre fin à la saisie des biens diplomatiques russes accompagnée d'actes «insultants» et à remettre les symboles étatiques sur les bâtiments des missions diplomatique et commerciale russes à San Francisco et à Washington.

«Ces démarches ne font qu'aggraver le dialogue russo-américain», a-t-il indiqué.

Les relations diplomatiques entre Moscou et Washington sont entrées dans une nouvelle spirale de tensions fin août, lorsque les autorités américaines ont exigé de Moscou la fermeture de son Consulat général à San Francisco, ainsi que de ses deux représentations commerciales à Washington et à New York. Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié ces décisions de prises de contrôle hostiles. Le 2 septembre, des perquisitions se sont déroulées dans les deux missions en présence d'agents du FBI.

Le département d'État nie les faits qualifiant les fouilles d'«inspections».

Source: agences et rédaction

12-10-2017 | 14:15
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut