Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
La Banque Centrale iranienne annonce la croissance économique du pays Damas met en garde Ankara contre une intervention militaire à Afrin La propagande terroriste continue malgré les efforts des réseaux sociaux Le WSJ présage un futur macabre pour le dollar Pyongyang prépare un défilé militaire pour la veille des JO Aide aux Palestiniens: La Belgique promet 19 millions d’euros sur 3 ans à l’UNRWA Maroc: poursuite de la contestation dans une ancienne ville minière Faits honteux du programme d’armement des groupes armés syriens par la CIA Londres va augmenter de 44,5 millions de livres sa contribution financière à Calais Nucléaire iranien: le patron de l’ONU défend l’accord que Donald Trump veut durcir Washington admet que l’Iran connait ses plus forts moments, assure le vice-ministre iranien des AE GB: les députés adoptent la loi de retrait de l’UE «L’ambassade US en Israël ne sera pas transférée à Jérusalem cette année», dit Trump Commandant en chef de l’armée: «Nous sommes prêts à riposter à toute agression israélienne» «Israël» maintient Ahed al-Tamimi en détention jusqu’à son procès Six bombardiers nucléaires US dépêchés vers la péninsule coréenne Le Bitcoin perd un quart de sa valeur en 24h Aide aux Palestiniens: le gel US «vise à liquider la question des réfugiés», dénonce la LA Lors d’un entretien avec Berry, Rohani salue «les liens solides avec le Liban» Juncker «aimerait bien» que le Royaume-Uni revienne dans l’UE après le Brexit Familles de terroristes en Syrie: plainte contre la France pour «détention arbitraire» L’Inde et «Israël» ont établi une liaison aérienne via l’espace aérien saoudien Gel de l’aide américaine aux Palestiniens: l’UNRWA dans sa pire crise Collisions: procédure pour «homicide par négligence» contre deux commandants de l’US Navy Toute activité sur Twitter enregistrée, messages privés compris
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Les Etats-Unis ont déployé deux bombardiers lourds supersoniques au-dessus de la péninsule coréenne pour une démonstration de force face à Pyongyang, lors d’un premier exercice nocturne associant les aviations du Japon et de la Corée du Sud.

Péninsule coréenne: démonstration de force de bombardiers US, Moscou et Pékin haussent le ton.

Les deux B-1B Lancers basés sur l’île de Guam, avant-poste stratégique de l’armée américaine dans le Pacifique, ont volé mardi soir près de la mer du Japon, ont annoncé les Forces aériennes du Pacifique américaines dans un communiqué.

«Les vols et les entraînements nocturnes avec nos alliés sûrs et efficaces font partie des capacités partagées par les Etats-Unis, le Japon et la République de Corée et affinent les capacités tactiques des pilotes de chaque pays», a dit le major Patrick Applegate.

Séoul a expliqué mercredi que les bombardiers avaient mené un exercice de simulation de tirs de missiles air/sol avec deux chasseurs sud-coréens au-dessus de la mer du Japon, connue en Corée sous le nom de mer Orientale.

Les quatre appareils ont survolé la péninsule et mené un autre exercice de tirs en mer Jaune avant que les B-1B ne retournent sur leur base, a précisé l’état-major interarmes sud-coréen.

«Cet exercice entrait dans le cadre des entraînements de routine visant à renforcer la dissuasion contre les menaces nucléaires nord-coréennes», selon la même source.

Les bombardiers ont également mené des exercices avec l’armée de l’air japonaise, selon le communiqué américain.

Moscou et Pékin s’élèvent résolument contre l’emploi de la force

Analysant la situation concernant la Corée du Nord, Moscou et Pékin rejettent toute menace d’emploi de la force, d’où qu’elle vienne, a indiqué ce mardi le ministère russe des Affaires étrangères.

Ils condamnent la militarisation de l’Asie du Nord-Est qui revêt un caractère déstabilisateur et qui rapproche la région d’un conflit militaire, a-t-il ajouté.

«La Russie et la Chine dénoncent la militarisation de l’Asie du Nord-Est qui se poursuit à des cadences accélérées, qui revêt un caractère destructeur pour la sécurité et la stabilité régionales et qui risque de déboucher sur un conflit militaire à grande échelle», a souligné le ministère russe.

Lors d’un échange de vues sur la situation dans la péninsule coréenne, «les deux parties ont confirmé leur attachement à un règlement politique et diplomatique pacifique et leur rejet de toute menace d’emploi de la force, d’où qu’elle vienne».

Le huitième volet du Dialogue russo-chinois sur la sécurité en Asie du Nord-Est a rassemblé mardi le chef adjoint de la diplomatie russe, Igor Morgoulov, et le représentant spécial du gouvernement chinois aux affaires de la péninsule coréenne, Kong Xuanyou.

Ces déclarations interviennent dans le contexte d’aggravation de la situation, un conflit armé entre la Corée du Nord et les États-Unis étant plus réel que jamais.

Les tensions autour des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord ne cessent de croître ces derniers mois, alors que Pyongyang multiplie les tirs de missiles.

Pyongyang a récemment déclaré avoir achevé les préparatifs d’une frappe contre l’île de Guam, située dans l’océan Pacifique et qui abrite la base aérienne américaine d’Andersen ainsi que la base navale d’Apra Harbor.

Source: agences et rédaction

11-10-2017 | 13:44
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut