Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
La partition de l’Irak enterrée avec la reconquête de Kirkouk Gaza : Sit-in en solidarité avec les Palestiniens incarcérés par «Israël» Irak: élections au Kurdistan reportées, faute de candidats «Israël» a vendu au Myanmar des armes utilisées contre les Rohingyas (journal israélien) Bahreïn : liberté provisoire pour la militante Ebtisam al-Saegh Près d’un million de Rohingyas se sont réfugiés au Bangladesh Damas: Raqqa n’est pas libérée tant que l’armée syrienne n’y est entrée Des militaires US et turcs dans des villes en Syrie est un acte «d’agression», selon Damas Les vraies raisons pour lesquelles Trump quitte l’UNESCO Berry: Les législatives auront lieu à un million de pourcents Un Palestinien arrêté après un «bonjour» posté sur Facebook Les fonctionnaires catalans, y compris la police, n’obéiront pas aux ordres de Madrid Argentine: le président Macri s’impose lors des législatives de mi-mandat Les bombardiers nucléaires US vont être placés en alerte 24h/24, une première depuis 1991 Un adolescent attaque plusieurs personnes à la hache en Suisse Nouvelles manœuvres US en Corée du Sud: les militaires s’exercent à évacuer L’Iran encourage le Hamas à poursuivre sa lutte contre «Israël» Nigeria: 13 morts dans un triple attentat-suicide à Maiduguri Téhéran : sans l’Iran, «Daech» aurait pris le contrôle de capitales arabes Bahreïn: des civils déférés devant une cour militaire, une première Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Moyen Orient

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le Premier ministre irakien Haïdar al Abadi, cité par la télévision irakienne, a déclaré mardi s'attendre à ce que le groupe terroriste «Daech» soit complètement défait d'ici la fin de l'année en Irak.

Abadi voit une défaite complète de «Daech» en Irak d'ici la fin 2017

Les terroristes de «Daech» ont été chassés cette année de la grande ville de Mossoul, puis de celle de Tal Afar et ensuite de Haouidja, et ils ne contrôlent plus qu'une bande de territoire de l'ouest de l'Irak, le long de la frontière syrienne. En Syrie également, «Daech» recule fortement et ne contrôle plus qu'une petite portion de sa soi-disant «capitale», Raqqa.

«Les terroristes de Daech sont pris de panique», a affirmé al-Abadi. «Nous avons réussi à libérer des régions où aucune force militaire n’avait mis les pieds depuis l’ancien régime », a-t-il indiqué cité par la chaîne Al-Sumaria News.

Al-Abadi a évoqué la nécessité d’éviter les différends de nature raciale ou ethnique. Il a aussi demandé aux Peshmergas kurdes de ne pas chercher la confrontation avec les forces de la police fédérale irakienne dans les zones contestées entre Bagdad et Erbil.

Les zones disputées comprennent les provinces de Diyala (Est), Ninive, Kirkouk, et Salahuddine (Nord), où se trouve une forte concentration des forces Peshmergas.

Les forces des Peshmergas sont dirigées par le chef du district, Massoud Barzani, et ne reçoivent pas d’instructions du ministère irakien de la Défense, malgré leur classement, dans la constitution irakienne, comme relevant de la Défense fédérale.

«Tous les dirigeants du monde ont affirmé leur soutien à l’Irak en termes des mesures d’instauration de l’autorité fédérale sur tout le territoire », a-t-il ajouté, faisant référence à la forte opposition des forces régionales et internationales, ainsi que du gouvernement fédérale, à la tenue du référendum illégal de sécession tenu par le District du Nord de l’Irak le 25 septembre dernier.

Il a souligné que «le pétrole irakien appartient à tous les Irakiens, et non pas à une partie ou responsable spécifique».

Le Premier-ministre irakien a réaffirmé que tout dialogue avec le District du Nord de l’Irak doit se référer à «l’intégrité territoriale de l’Irak et au rejet du référendum», notant «qu’il n’y a pas de rancune contre le District du Nord de l’Irak».

Il a dévoilé que «le Conseil ministériel a approuvé, mardi, un contrat avec la France dans le but de former des forces anti-terroristes», sans livrer plus de détails à cet égard

Le Premier ministre a nié tout gel des relations avec la région du Kurdistan irakien ; il a pourtant précisé que tout dialogue avec Erbil dépendrait de l’annulation des résultats du référendum sur l’indépendance. «Et toute négociation doit se faire uniquement dans le cadre de la Constitution», a-t-il ajouté.

Enfin, il a réitéré que les sociétés de télécommunication devaient se placer sous l’égide de l’autorité centrale de Bagdad.

Source : agences et rédaction

 

11-10-2017 | 11:06
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut