Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
La partition de l’Irak enterrée avec la reconquête de Kirkouk Gaza : Sit-in en solidarité avec les Palestiniens incarcérés par «Israël» Irak: élections au Kurdistan reportées, faute de candidats «Israël» a vendu au Myanmar des armes utilisées contre les Rohingyas (journal israélien) Bahreïn : liberté provisoire pour la militante Ebtisam al-Saegh Près d’un million de Rohingyas se sont réfugiés au Bangladesh Damas: Raqqa n’est pas libérée tant que l’armée syrienne n’y est entrée Des militaires US et turcs dans des villes en Syrie est un acte «d’agression», selon Damas Les vraies raisons pour lesquelles Trump quitte l’UNESCO Berry: Les législatives auront lieu à un million de pourcents Un Palestinien arrêté après un «bonjour» posté sur Facebook Les fonctionnaires catalans, y compris la police, n’obéiront pas aux ordres de Madrid Argentine: le président Macri s’impose lors des législatives de mi-mandat Les bombardiers nucléaires US vont être placés en alerte 24h/24, une première depuis 1991 Un adolescent attaque plusieurs personnes à la hache en Suisse Nouvelles manœuvres US en Corée du Sud: les militaires s’exercent à évacuer L’Iran encourage le Hamas à poursuivre sa lutte contre «Israël» Nigeria: 13 morts dans un triple attentat-suicide à Maiduguri Téhéran : sans l’Iran, «Daech» aurait pris le contrôle de capitales arabes Bahreïn: des civils déférés devant une cour militaire, une première Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Syrie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Les forces gouvernementales syriennes sont entrées vendredi dans la ville de Mayadine, l'un des derniers bastions du groupe terroriste «Daech» en Syrie, à la faveur d'une vaste offensive soutenue par l'aviation russe.

Syrie: l’armée entre à Mayadine, un des derniers fiefs de «Daech».

Mayadine a été décrite vendredi par une source militaire syrienne comme la «capitale sécuritaire et militaire» de «Daech» dans la province pétrolière de Deir Ezzor (est), dont la capitale éponyme est aussi sous le coup d'une offensive contre les terroristes.

C'est notamment à Mayadine et Boukamal, deux villes situées dans la vallée de l'Euphrate qui s'étend jusqu'à la frontière irakienne, que les terroristes ayant fui Raqa (nord), où «Daech» est acculé dans son dernier carré, ont trouvé refuge.

«Daech» contrôle Mayadine, située à une quarantaine de kilomètres au sud de Deir Ezzor, depuis 2014, année où le groupe extrémiste avait conquis de vastes pans de territoires en Syrie et en Irak.

«Coup sévère»

Pour la source militaire syrienne, la perte de la ville représenterait un «coup sévère» pour l'organisation terroriste.

«En dirigeant ses opérations vers Mayadine, l'armée veut mettre fin à la présence de Daech dans toute la province», a-t-elle dit, précisant que «le contrôle de l'est de la province est une priorité».

Les terroristes, qui contrôlent toujours plus de la moitié de la province de Deir Ezzor, sont sous le coup de l’offensive de l’armée syrienne et ses alliés pour les en déloger.

Les forces gouvernementales syriennes, présentes sur la rive ouest de l'Euphrate, ont conquis le nord-ouest de la province de Deir Ezzor, et progressent désormais en direction du sud-est avec le soutien de l'aviation russe.

Elles ont réussi en septembre à briser le siège imposé par les terroristes à deux enclaves gouvernementales dans la ville de Deir Ezzor, et tentent actuellement de les chasser du reste de la ville.

L'organisation takfiriste a perdu une grande partie des vastes régions conquises en Irak et en Syrie en 2014. Elle vient de perdre Hawija, le dernier grand centre urbain qu'elle contrôlait encore en Irak.

Vendredi, les forces gouvernementales syriennes ont «mis fin à leurs opérations militaires dans l'Est de la province de Homs», dans le centre du pays, après avoir «éliminé les derniers regroupements de Daech» dans «ce secteur de 1.800 km carrés qui a été libéré», selon l'agence officielle Sana.

Source: agences et rédaction

07-10-2017 | 10:03
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut