Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’extrémiste Djamel Beghal expulsé vers l’Algérie Nigeria: des dizaines de soldats tués dans une attaque de «Boko Haram» Nucléaire : le retrait américain «a des répercussions négatives» sur la région, estime Aoun Sayed Khamenei : la politique satanique «deal du siècle» ne se réalisera jamais France: une victoire des Bleus au Mondial 2018 ternie par les échauffourées L’Iran tiendra tête aux USA, assure sayed Khamenei Sommet Trump-Poutine sous les yeux attentifs de l’Europe Tunisie: le PM devra démissionner si la crise perdure, dit le président La Dahié plus belle qu’elle ne l’était avant la guerre de 2006 À qui sera-t-il offert le ballon de la finale France-Croatie signé par Poutine et Macron? Assad : l’armée a la volonté ferme de libérer tous les territoires syriens du terrorisme Brexit: May confie que Trump lui a suggéré de «poursuivre» l’UE en justice Les sionistes du Royaume sont prêts… Poutine: La Russie a été visée par «25 millions de cyber-attaques» lors du Mondial 2018 Gaza : frappes israéliennes les plus importantes depuis 2014 Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Syrie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Les forces gouvernementales syriennes sont entrées vendredi dans la ville de Mayadine, l'un des derniers bastions du groupe terroriste «Daech» en Syrie, à la faveur d'une vaste offensive soutenue par l'aviation russe.

Syrie: l’armée entre à Mayadine, un des derniers fiefs de «Daech».

Mayadine a été décrite vendredi par une source militaire syrienne comme la «capitale sécuritaire et militaire» de «Daech» dans la province pétrolière de Deir Ezzor (est), dont la capitale éponyme est aussi sous le coup d'une offensive contre les terroristes.

C'est notamment à Mayadine et Boukamal, deux villes situées dans la vallée de l'Euphrate qui s'étend jusqu'à la frontière irakienne, que les terroristes ayant fui Raqa (nord), où «Daech» est acculé dans son dernier carré, ont trouvé refuge.

«Daech» contrôle Mayadine, située à une quarantaine de kilomètres au sud de Deir Ezzor, depuis 2014, année où le groupe extrémiste avait conquis de vastes pans de territoires en Syrie et en Irak.

«Coup sévère»

Pour la source militaire syrienne, la perte de la ville représenterait un «coup sévère» pour l'organisation terroriste.

«En dirigeant ses opérations vers Mayadine, l'armée veut mettre fin à la présence de Daech dans toute la province», a-t-elle dit, précisant que «le contrôle de l'est de la province est une priorité».

Les terroristes, qui contrôlent toujours plus de la moitié de la province de Deir Ezzor, sont sous le coup de l’offensive de l’armée syrienne et ses alliés pour les en déloger.

Les forces gouvernementales syriennes, présentes sur la rive ouest de l'Euphrate, ont conquis le nord-ouest de la province de Deir Ezzor, et progressent désormais en direction du sud-est avec le soutien de l'aviation russe.

Elles ont réussi en septembre à briser le siège imposé par les terroristes à deux enclaves gouvernementales dans la ville de Deir Ezzor, et tentent actuellement de les chasser du reste de la ville.

L'organisation takfiriste a perdu une grande partie des vastes régions conquises en Irak et en Syrie en 2014. Elle vient de perdre Hawija, le dernier grand centre urbain qu'elle contrôlait encore en Irak.

Vendredi, les forces gouvernementales syriennes ont «mis fin à leurs opérations militaires dans l'Est de la province de Homs», dans le centre du pays, après avoir «éliminé les derniers regroupements de Daech» dans «ce secteur de 1.800 km carrés qui a été libéré», selon l'agence officielle Sana.

Source: agences et rédaction

07-10-2017 | 10:03
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut