Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’extrémiste Djamel Beghal expulsé vers l’Algérie Nigeria: des dizaines de soldats tués dans une attaque de «Boko Haram» Nucléaire : le retrait américain «a des répercussions négatives» sur la région, estime Aoun Sayed Khamenei : la politique satanique «deal du siècle» ne se réalisera jamais France: une victoire des Bleus au Mondial 2018 ternie par les échauffourées L’Iran tiendra tête aux USA, assure sayed Khamenei Sommet Trump-Poutine sous les yeux attentifs de l’Europe Tunisie: le PM devra démissionner si la crise perdure, dit le président La Dahié plus belle qu’elle ne l’était avant la guerre de 2006 À qui sera-t-il offert le ballon de la finale France-Croatie signé par Poutine et Macron? Assad : l’armée a la volonté ferme de libérer tous les territoires syriens du terrorisme Brexit: May confie que Trump lui a suggéré de «poursuivre» l’UE en justice Les sionistes du Royaume sont prêts… Poutine: La Russie a été visée par «25 millions de cyber-attaques» lors du Mondial 2018 Gaza : frappes israéliennes les plus importantes depuis 2014 Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

La Corée du Nord a annoncé être prête à effectuer le test d’un missile qui serait en mesure d’atteindre la côte ouest des États-Unis.

Pyongyang prêt à tester un missile «capable d’atteindre la côte ouest US».

Les autorités nord-coréennes projettent de tester un missile capable de frapper la côte ouest des États-Unis, a déclaré Anton Morozov, membre du Comité de la chambre basse du parlement russe sur les relations internationales après sa visite à Pyongyang.

Et de souligner: «Ils se préparent à de nouveaux essais de missiles à longue portée. Ils nous ont même montré des calculs mathématiques qui, selon eux, témoignent du fait qu’ils pourront atteindre la côte ouest des États-Unis avec leur missile».

Comme l’a signalé M. Morozov en reprenant des hommes politiques nord-coréens, Pyongyang «dispose à la fois d’une technologie permettant à une ogive de pénétrer dans l’atmosphère et d’une technologie permettant de manœuvrer cette ogive».

«C’est pourquoi, dans un avenir proche, ils vont, si nous avons bien compris, effectuer un autre tir de missile à longue portée. Et, en général, leur attitude est assez guerrière», a-t-il résumé.

Les tensions autour des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord ne cessent de s'aggraver ces derniers mois, alors que Pyongyang multiplie les tirs de missiles. Pyongyang a récemment déclaré avoir achevé les préparatifs d'une frappe contre l'île de Guam, située dans l'océan Pacifique et qui abrite la base aérienne américaine d'Andersen ainsi que la base navale d’Apra Harbor.

Les autorités américaines ont, quant à elles, répondu par une démonstration de force. Des bombardiers US ont survolé une partie de la côte orientale de la Corée du Nord pour montrer que Washington dispose «de nombreuses options militaires».

Par la suite, il a été signalé qu'à la mi-octobre un groupe aéronaval de la marine américaine conduit par le porte-avions USS Ronald Reagan participerait à des manœuvres conjointes américano-sud-coréennes au large de la côte est de la Corée du Nord.

Source: agences et rédaction

07-10-2017 | 09:36
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut