Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’extrémiste Djamel Beghal expulsé vers l’Algérie Nigeria: des dizaines de soldats tués dans une attaque de «Boko Haram» Nucléaire : le retrait américain «a des répercussions négatives» sur la région, estime Aoun Sayed Khamenei : la politique satanique «deal du siècle» ne se réalisera jamais France: une victoire des Bleus au Mondial 2018 ternie par les échauffourées L’Iran tiendra tête aux USA, assure sayed Khamenei Sommet Trump-Poutine sous les yeux attentifs de l’Europe Tunisie: le PM devra démissionner si la crise perdure, dit le président La Dahié plus belle qu’elle ne l’était avant la guerre de 2006 À qui sera-t-il offert le ballon de la finale France-Croatie signé par Poutine et Macron? Assad : l’armée a la volonté ferme de libérer tous les territoires syriens du terrorisme Brexit: May confie que Trump lui a suggéré de «poursuivre» l’UE en justice Les sionistes du Royaume sont prêts… Poutine: La Russie a été visée par «25 millions de cyber-attaques» lors du Mondial 2018 Gaza : frappes israéliennes les plus importantes depuis 2014 Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

«Homme-fusée» en «mission kamikaze», pouvait-on entendre dans le discours que le Président américain a lancé de la tribune de l’Onu au sujet de Kim Jong-un.

Néanmoins, selon les médias, les conseilleurs de Donald Trump lui auraient déconseillé de tenir pareil langage à l’encontre du dirigeant nord-coréen.

Sur fond de tensions accrues entre Washington et Pyongyang, alimentées par un échange réciproque de menaces entre les chefs d'État américain et nord-coréen, le Los Angeles Times affirme que les conseillers de Donald Trump l'auraient appelé à la retenu dans son discours visant Kim Jong-un, afin d'éviter une escalade du conflit qui pourrait saper la perspective d'un dialogue.

Le média indique également que le brouillon du discours du locataire de la Maison-Blanche était rédigé sur un ton beaucoup plus diplomatique.

Intervenant à la tribune de l'Onu, Donald Trump a qualifié le dirigeant nord-coréen d'«homme-fusée accomplissant une mission kamikaze».

Kim Jong-un n'a pas tardé à répondre, déclarant que le discours et le comportement de Trump étaient «fous» et que le Président américain était «un hooligan et un gangster qui joue avec le feu» et «un vieux malade mental».

Source: agences

23-09-2017 | 11:36
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut