Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Nigeria: arrestation de commandants présumés de «Daech» en Afrique de l’Ouest L’Iran pourrait sortir de l’accord nucléaire dans les prochaines semaines Taxes: L’UE riposte aux Etats-Unis, une guerre commerciale s’annonce Le Hezbollah d’Irak promet de se venger du raid meurtrier contre ses combattants Syrie: huit civils tués dans un raid de la «coalition» à Deir-Ezzor L’Iran ne s’oppose plus à un accord avec les autres pays de l’Opep Une région espagnole adopte le BDS comme politique Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Moyen Orient

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

L'ONG Human Rights Watch (HRW) accuse mardi la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite au Yémen de crimes de guerre, des frappes aériennes saoudiennes ayant tué selon l'ONG 39 civils en deux mois, dont 26 enfants.

HRW accuse Riyad de crimes de guerre au Yémen.

Selon HRW, cinq bombardements aériens ont touché quatre maisons familiales et une épicerie, causant la mort de civils.

Ces frappes étaient délibérées ou planifiées avec une grande négligence, estime l'ONG, qui dénonce des violations du droit international.

Les Nations unies ont fait état lundi d'un bilan de 5.144 victimes civiles depuis le début de la guerre en 2014, la plupart ont péri dans des frappes de la coalition.

Zeid Ra'ad al Hussein, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, a jugé nécessaire de toute urgence l'ouverture d'une enquête internationale.

Source: agences et rédaction

12-09-2017 | 10:22
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut