Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Hariri : je serai à Beyrouth pour le 22/11 et je discuterais les positions politiques avec Aoun Des sous-marins britanniques lanceraient des drones pour espionner les Russes MBS prend en otage deux enfants de Hariri Gebran Bassil à RT : la souveraineté du Liban n’est pas «à vendre» Moscou refuse de proroger la mission d’enquête sur les armes chimiques en Syrie N’oubliez jamais où vous vous garez. Cet automobiliste allemand l’a compris 20 ans après Le programme balistique de l’Iran «ne regarde pas» la France, affirme Velayati Le Premier ministre libanais Saad Hariri est arrivé à Paris Pays-Bas: les femmes terroristes inquiètent les services de renseignement Pyongyang créerait son premier sous-marin doté de missiles balistiques «Israël» pas prêt à faire la guerre pour les Saoudiens, disent les experts Maduro promet à l’opposition des élections présidentielles en échange d’une levée des sanctions US France: début du procès du «tireur de Paris» Abdelhakim Dekhar Irak: l’armée a repris Rawa, dernière localité du pays tenue par «Daech» Zimbabwe : arrestations autour de Mugabe, l’ex-vice-président de retour Séisme en Iran: 436 morts, situation encore critique Pour l’Iran, l’attitude «partiale» de Paris aggrave les crises au Moyen-Orient Le Congrès américain vote 700 milliards de dollars pour la défense Eisenkot aux médias saoudiens : «Israël» prêt à partager avec l’Arabie des renseignements sur l’Iran Syrie: plus de 1.200 sites terroristes éliminées en une semaine «Israël» viole le droit international au Golan et dans les territoires occupés, dit l’ONU D’où proviennent les armes conservées dans les dépôts de «Daech»? Syrie: nouvel assaut de l’armée à Boukamal, dernière ville tenue par «Daech» Michel Aoun attendra le retour de Saad Hariri de Paris pour toute décision sur le gouvernement Assad : les développements régionaux confirment la justesse des politiques adoptées par la Syrie Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

La Corée du Nord a célébré samedi l'anniversaire de la fondation de la nation avec des appels à renforcer son potentiel militaire nucléaire, défiant les menaces de nouvelles sanctions internationales.

La Corée du Nord évoque le renforcement de son potentiel nucléaire.

Dans un éditorial, le quotidien Rodong Sinmun, organe du parti unique nord-coréen, s'est prononcé en ce sens en se référant à la politique dite Byungjin, qui consiste à développer simultanément l'économie du pays et son potentiel nucléaire, et à la philosophie nationale du Juché, ou autosuffisance.

«Le secteur de la défense, en harmonie avec la politique Byungjin du parti, doit produire en plus grandes quantités des armes de pointe conformes au Juché», a déclaré le Rodong Sinmun.

Le journal a souhaité qu'il y ait davantage d'«événements miraculeux» comme les deux essais de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) récemment réussis par la Corée du Nord. Ces tests, souligne le quotidien, étaient destinés à dissuader les Etats-Unis de leur intention de «décapiter» la direction nord-coréenne.

«Quel que soit le boucan que feront les Etats-Unis et leurs marionnettes», la Corée du Nord «restera une citadelle éternelle et à toute épreuve», a proclamé l'organe du parti, à l'occasion de l'anniversaire de la fondation en 1948 de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), appellation officielle de la Corée du Nord.

Lors du même anniversaire l'année dernière, le 9 septembre 2016, Pyongyang avait procédé à son cinquième essai nucléaire.

Le régime nord-coréen a mené son sixième essai nucléaire il y a une semaine. Il a déclaré qu'il s'agissait d'une bombe à hydrogène ou bombe H miniaturisée et apte à être placée sur un ICBM. En juillet, il a aussi effectué deux tirs d'ICBM.

Ces activités nucléaires et balistiques contreviennent aux résolutions de l'ONU, qui a infligé sept trains de sanctions à Pyongyang.

Le ministère sud-coréen de la Défense a déclaré samedi qu'il n'y avait pas de signe que la Corée du Nord prépare un essai nucléaire ou un lancement de missile dans la journée.

«L'armée (sud-coréenne) maintient sa posture de défense maximale et surveille de près le Nord. Mais il n'y a rien qui sorte de l'ordinaire» samedi, a indiqué un porte-parole du ministère.

Depuis le sixième essai nucléaire nord-coréen, les Etats-Unis réclament de nouvelles sanctions contre Pyongyang. Ils veulent que le Conseil de sécurité vote sur cette question lundi, malgré l'opposition de la Chine et de la Russie sur un premier texte.

Lors d'une réunion d'experts des 15 membres du Conseil, la Russie et la Chine se sont opposées vendredi à l'ensemble des mesures voulues par les Etats-Unis, sauf sur le textile, selon des sources diplomatiques.

Source: agences et rédaction

09-09-2017 | 10:05
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut