Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Hariri : je serai à Beyrouth pour le 22/11 et je discuterais les positions politiques avec Aoun Des sous-marins britanniques lanceraient des drones pour espionner les Russes MBS prend en otage deux enfants de Hariri Gebran Bassil à RT : la souveraineté du Liban n’est pas «à vendre» Moscou refuse de proroger la mission d’enquête sur les armes chimiques en Syrie N’oubliez jamais où vous vous garez. Cet automobiliste allemand l’a compris 20 ans après Le programme balistique de l’Iran «ne regarde pas» la France, affirme Velayati Le Premier ministre libanais Saad Hariri est arrivé à Paris Pays-Bas: les femmes terroristes inquiètent les services de renseignement Pyongyang créerait son premier sous-marin doté de missiles balistiques «Israël» pas prêt à faire la guerre pour les Saoudiens, disent les experts Maduro promet à l’opposition des élections présidentielles en échange d’une levée des sanctions US France: début du procès du «tireur de Paris» Abdelhakim Dekhar Irak: l’armée a repris Rawa, dernière localité du pays tenue par «Daech» Zimbabwe : arrestations autour de Mugabe, l’ex-vice-président de retour Séisme en Iran: 436 morts, situation encore critique Pour l’Iran, l’attitude «partiale» de Paris aggrave les crises au Moyen-Orient Le Congrès américain vote 700 milliards de dollars pour la défense Eisenkot aux médias saoudiens : «Israël» prêt à partager avec l’Arabie des renseignements sur l’Iran Syrie: plus de 1.200 sites terroristes éliminées en une semaine «Israël» viole le droit international au Golan et dans les territoires occupés, dit l’ONU D’où proviennent les armes conservées dans les dépôts de «Daech»? Syrie: nouvel assaut de l’armée à Boukamal, dernière ville tenue par «Daech» Michel Aoun attendra le retour de Saad Hariri de Paris pour toute décision sur le gouvernement Assad : les développements régionaux confirment la justesse des politiques adoptées par la Syrie Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

L'armée philippine a annoncé une alliance avec ses anciens ennemis du Front Moro islamique de libération (Milf) pour tenter de mater un groupe terroriste qui a pris les armes dans le sud de l'archipel.

Philippines: l'armée s'allie avec le Milf contre des terroristes

Les forces de sécurité sont engagées sur plusieurs fronts sur l'île de Mindanao, dans le sud des Philippines, contre des mouvements islamistes.

Elles luttent notamment toujours dans la grande ville de Marawi contre des terroristes se réclamant du groupe «Daech» qui y sont retranchés depuis fin mai.

L'armée est également confrontée, au sud de Marawi, dans les environs de la localité de Datu Salibo, à une soixantaine de membres emmenés par Esmael Abdulmalik, alias Abu Turaifi.

Cet ancien leader de la guérilla du Front Moro islamique de libération (Milf) dirige désormais le Jama'at al-Muhajirin wa al-Ansar bi al-Filibin (JMAF), une faction dissidente à l'idéologie proche de celle du groupe «Daech».

Le Milf, qui compte 10.000 combattants, est le principal groupe rebelle musulman des Philippines avec lequel le gouvernement a lancé des négociations de paix.

En dépit de l'accord de paix de 2014, le Milf n'a toujours pas désarmé. Il attend auparavant le vote d'une loi censée reconnaître une autonomie aux zones musulmanes de l'archipel à majorité catholique. Plusieurs factions continuent de se battre, capitalisant sur la frustration grandissante face à la lenteur du processus de paix.

L'armée a annoncé avoir uni ses forces avec le Milf contre le groupe d'Abu Turaifi qui a profité du fait que les forces philippines se concentraient sur Marawi pour se renforcer et lancer des attaques début août.

L'alliance avec le Milf prévoit notamment de «lui fournir un soutien indirect, et même un soutien aérien», a déclaré mercredi à l'AFP le général Arnel dela Vega.

Il a relevé que les militaires ne fusionneraient pas avec les groupes combattants du Milf car ils ont «des tactiques opérationnelles et des procédures différentes».

Un journaliste de l'AFP a vu deux hélicoptères de l'armée ouvrant le feu sur des positions du groupe d'Abu Turaifi, tandis qu'un véhicule de la police recueillait des victimes appartenant au Milf.

Le général Dela Vega a affirmé que l'accord avec le Milf était «gagnant-gagnant».

Mohagher Iqbal, un commandant du Milf, a expliqué que le groupe d'Abu Turaifi avait les mêmes objectifs que le groupuscule favorable à «Daech» actuellement retranché à Marawi.

Source: agences

06-09-2017 | 11:08
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut