Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Un ex-ambassadeur britannique décrit les objectifs US en Syrie Sous les promesses de modernisation, l’Arabie saoudite plus répressive que jamais envers les femmes Espagne: Puigdemont assure qu’il peut diriger la Catalogne depuis la Belgique Russie: un élève attaque ses camarades à la hache, sept blessés Arabie saoudite : Trump bloque les avoirs des princes déchus Le bilan de Macron sur les droits de l’homme est «mitigé», selon HRW Egypte: Sissi limoge son chef des renseignements 130 enfants meurent chaque jour au Yémen «Maison de l’horreur» en Californie: les parents inculpés de torture sur leurs enfants Le transfert de l’ambassade à Al-Qods aura lieu en 2019 (responsables US) Macron et May signent un traité sur le contrôle de l’immigration à leur frontière Pour Moscou, l’éclatement de l’accord nucléaire iranien serait «alarmant» Tunisie: 3e nuit de heurts, plus de 300 arrestations
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Bien que le Japon ait indiqué que son territoire n'avait pas été affecté par les tirs nord-coréens effectués samedi, le Premier ministre Shinzo Abe a appelé à «rester en alerte renforcée» sur fond de tensions sur la péninsule coréenne.

Tirs nord-coréens: Shinzo Abe appelle à «rester en alerte renforcée»

La Corée du Nord a tiré samedi matin trois missiles de courte portée à partir de sa côte. Le Japon a indiqué qu'aucun missile balistique n'était tombé sur son territoire, ni dans sa zone économique exclusive en mer.

«Il n'y a pas eu d'impact direct sur la sécurité de notre pays», mais le Premier ministre Shinzo Abe «nous a dit de rester en alerte renforcée et de faire de notre mieux pour réagir à toute situation afin de protéger les vies et les biens de notre peuple», a déclaré le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga.

Le commandement Pacifique américain (Pacom) a annoncé avoir détecté trois tirs de missiles balistiques en l'espace de 20 minutes. L'un semble avoir explosé presque immédiatement après son lancement et les deux autres ont parcouru environ 250 km vers le nord-est, précise-t-il. Le Pacom avait indiqué dans un premier temps que deux missiles avaient explosé en vol.

Les projectiles ont été lancés de la province de Kangwon, dans l'est de la Corée du Nord, indique quant à lui l'état-major sud-coréen.

Source: agences

26-08-2017 | 16:19
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut