Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Un ex-ambassadeur britannique décrit les objectifs US en Syrie Sous les promesses de modernisation, l’Arabie saoudite plus répressive que jamais envers les femmes Espagne: Puigdemont assure qu’il peut diriger la Catalogne depuis la Belgique Russie: un élève attaque ses camarades à la hache, sept blessés Arabie saoudite : Trump bloque les avoirs des princes déchus Le bilan de Macron sur les droits de l’homme est «mitigé», selon HRW Egypte: Sissi limoge son chef des renseignements 130 enfants meurent chaque jour au Yémen «Maison de l’horreur» en Californie: les parents inculpés de torture sur leurs enfants Le transfert de l’ambassade à Al-Qods aura lieu en 2019 (responsables US) Macron et May signent un traité sur le contrôle de l’immigration à leur frontière Pour Moscou, l’éclatement de l’accord nucléaire iranien serait «alarmant» Tunisie: 3e nuit de heurts, plus de 300 arrestations
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

L'amiral Harry Harris, commandant des forces américaines pour la région Pacifique, a déclaré mardi que face à la menace croissante de la Corée du Nord, il était plus important de se servir de la diplomatie que d'envisager des initiatives susceptibles de déclencher des frappes de Pyongyang.

Corée du Nord: Le commandant des forces US dans le Pacifique prône la diplomatie.

Le patron du Pacific Command s'exprimait au deuxième jour d'exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud, présentés comme «défensifs par nature» par les deux pays.

A Pyongyang, les autorités nord-coréennes ont dénoncé une provocation et une agression, dont l'agence officielle de presse KCNA a affirmé lundi que l'objectif était de «déclencher une guerre nucléaire à tout prix dans la péninsule coréenne».

Les rapides progrès réalisés par la République populaire démocratique de Corée dans le développement de ses capacités nucléaires et balistiques - deux nouveaux essais de missiles balistiques intercontinentaux ont été menés le mois dernier - ont débouché sur de nouvelles sanctions imposées par le Conseil de sécurité de l'Onu, doublées d'une intense guerre des mots entre Washington et Pyongyang.

Source: agences et rédaction

22-08-2017 | 11:10
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut