Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
L’Arabie saoudite ouvre ses frontières aux pèlerins qataris «Israël» démolit la maison d’un Palestinien ayant tué trois Israéliens en Cisjordanie La moitié des mineurs français présents en Syrie et en Irak ont moins de cinq ans La destruction des mausolées de Tombouctou évaluée à 2,7 millions d’euros 59 civils tués en 3 jours à Raqqa dans des raids de la coalition «Vous n’êtes pas les bienvenus», rejet du tourisme de masse en Europe L’Iran rejette les critiques américaines sur la liberté religieuse Crimes de «Daech» en Irak, Bagdad demande l’aide de l’ONU Donald Trump de plus en plus isolé après Charlottesville Chaque jour, cinq mille nouveaux cas de choléra au Yémen Moscou dénonce la menace militaire «inacceptable» de Trump contre le Venezuela Les Etats-Unis sont «en guerre économique» avec la Chine, selon la Maison-Blanche La Corée du Nord laisse une chance à Washington de prouver sa bonne foi Sayed Khamenei ironise sur les Etats-Unis après Charlottesville 17 femmes et enfants tués dans une frappe de la coalition à Raqqa Après cent jours avec Macron, 62% des Français insatisfaits Moscou exhorte l’ONU à vérifier les envois de substances toxiques en Syrie depuis les USA Le chef d’état-major iranien et Erdogan discutent le processus de paix en Syrie Des milliers d’Afghans poussés à l’exil par «Daech», les «talibans» et les frappes américaines RDC: coups de feu et violences dans plusieurs quartiers de Kinshasa France: garde à vue prolongée pour le suspect de la Tour Eiffel 66% des Israéliens en faveur de la démission de Netanyahou s’il est inculpé Le ministre suédois de la Défense opposé à l’adhésion de son pays à l’Otan La chaîne de télévision Al-Jazeera non grata en «Israël» Hariri à Washington et le Hezbollah dans les jurd: L’un des autres visages du combat ! Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le président chinois Xi Jinping a pressé son homologue américain Donald Trump d'éviter «les mots et les actes» qui pourraient «exacerber» la situation déjà tendue dans la péninsule coréenne, a rapporté la télévision d'Etat.

Xi presse Trump d'éviter les mots qui «exacerbent» les tensions avec Pyongyang.

Au cours d'une communication téléphonique samedi matin (heure locale, vendredi soir heure américaine), M. Xi a appelé les parties à la «retenue» et à «persister dans la direction générale du dialogue, des négociations et d'un règlement politique», a précisé CCTV.

Le président chinois a fait valoir que son pays et les Etats-Unis avaient un «intérêt commun dans la dénucléarisation de la péninsule coréenne et dans le maintien de la paix et la stabilité», a indiqué la télévision.

La Chine est le principal soutien de Pyongyang mais est restée en retrait face à l'escalade verbale entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, renvoyant volontiers dos à dos les deux pays.

Le président américain est resté jusqu'à présent sourd aux appels à la retenue sur le dossier nord-coréen et a mis directement en garde le dirigeant Kim Jong-Un, assurant notamment que l'armée américaine était prête à agir si nécessaire.

Lors de l'entretien, Trump a assuré, selon la télévision chinoise, que «pour le moment, les relations américano-chinoises sont sur la bonne voie». «Je pense qu'elles peuvent devenir encore meilleures», a-t-il dit selon la même source. Washington presse Pékin de durcir le ton face à son allié nord-coréen.

Par ailleurs, la Maison Blanche a déclaré que les forces américaines «sont prêtes» à protéger Guam, alors que la Corée du Nord a annoncé qu'elle projetait de lancer des missiles à proximité de cette île américaine du Pacifique.

Au cours d'un entretien téléphonique avec le gouverneur de Guam Eddie Calvo, Donald Trump l'a «assuré» que «les forces américaines sont prêtes à garantir la sûreté et la sécurité de la population de Guam, comme celle de l'ensemble des Etats-Unis», a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

Source: agences et rédaction

12-08-2017 | 10:18
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut