Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Les familles des militaires russes tués en Syrie rencontreront Bachar el-Assad Kurdistan irakien : des attaques contre l’administration d’Erbil, un employé tué «Israël» : entretien surprise entre Benyamin Netanyahou et Serguei Lavrov La Syrie qualifie de «criminelle» l’évacuation de «Casques blancs» par «Israël» «Racisme et irrespect»: le footballeur allemand Özil quitte l’équipe nationale L’Iran annonce la production en cours d’un nouveau missile air-air Cisjordanie: un adolescent palestinien tué par des soldats israéliens Fusillade à Toronto: deux morts, dont le tireur, et 13 blessés Les menaces de Trump font partie d’une «guerre psychologique», selon le chef du Bassidj Les Etats-Unis «n’ont pas peur» de sanctionner l’Iran «au plus haut niveau» Affaire Benalla : Macron «extrêmement déterminé à ce que la vérité puisse être établie» Plus de 100.000 réfugiés revenus dans la Ghouta orientale après sa libération Trump à Rohani : ’Ne menacez jamais plus les Etats-Unis’ Des dizaines de Marocains réclament l’ouverture de la frontière avec l’Algérie Syrie : agression israélienne contre une position militaire à Hama Rohani met en garde Trump: Ne jouez pas avec la queue du lion Attentat contre Dostum à Kaboul: 23 morts et 107 blessés, «Daech» a revendiqué Royaume-Uni : des enfants-espions employés par les autorités pour des missions d’infiltration Guerre de juillet 2006: les équations établies et les empreintes d’Imad Moghniyeh! Iran : 11 Gardiens de la révolution tués dans une attaque près de l’Irak Sayed Khamenei: L’Iran ne sera jamais ami des États-Unis Vente d’armes à l’Arabie: l’espagnol Navantia doit construire 5 navires de guerre pour Ryad Propos de Salvini sur la Crimée : l’ambassadeur italien en Ukraine convoqué Google associe désormais le mot «idiot» à des photos de Trump «Israël» frappe à nouveau Gaza malgré le cessez-le-feu
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Afrique >> Afrique

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Des coups de feu ont été entendus lundi près de la prison centrale de Kinshasa et dans d'autres quartiers de la capitale de la République démocratique du Congo, selon plusieurs témoignages d'habitants à l'AFP qui font état de victimes.

RDC: coups de feu et violences dans plusieurs quartiers de Kinshasa.

Des tirs ont été entendus près de la prison de Makala, cible d'une attaque qui avait conduit à l'évasion de plus de 4.000 détenus en mai, ainsi que dans les communes de Matete et Ndjili vers l'aéroport de la mégapole de 10 millions d'habitants, selon ces témoignages.

«Depuis environ une heure, ça tire autour de la prison de Makala, il n'y a plus de circulation, les avenues sont vides ici à Selembao», le quartier de la prison, a déclaré en début de matinée Emmanuel Cole, un militant des droits des prisonniers.

Une source de la société civile a fait état d'«au moins sept policiers» tués et de «deux assaillants tués à bout portant par les PM (police militaire). Leurs corps ont été emportés». «J'ai vu un autre corps», sur une autre avenue du quartier de Selembao, a indiqué cette source. «Ça tire à l'arme légère (...), le marché est fermé», a témoigné un habitant de Selembao, Philemon Mboko, selon lequel le commandant de la police aurait été tué.

«Il se passe quelque chose du côté de Selembao. Nous cherchons à comprendre ce qui se passe exactement», a déclaré à l'AFP le colonel Pierrot-Rombaut Mwanamputu, porte-parole de la police vers 09h00 GMT, sans autre précision depuis malgré des relances téléphoniques.

Des coups de feu ont également été entendu dans les quartiers populaires de Matete (centre est) et de Ndjili vers l'aéroport, selon des témoignages qui évoquent au moins cinq morts dans cette dernière commune. «J'ai vu la Croix-Rouge transporter un corps ensanglanté vers l'hôpital Biamba Marie-Mutombo alors que je me rendais vers l'aéroport de Ndjili», a témoigné à l'AFP le caricaturiste Tembo Cash, qui a souligné qu'une importante présence militaire était visible sur la route de l'aéroport international.

Des violences auraient aussi éclaté du côté de l'Université pédagogique nationale (UPN) dans la commune de Ngaliema.

Personne n'a revendiqué ces attaques qui interviennent à la veille de deux journées «ville morte» à l'appel de l'opposition.

Outre la prison de Makala, les commissariats de police de Limete, Matete et Kalamu ainsi que le marché central de Kinshasa, ont été aussi attaqués ces dernières semaines.

Ces attaques ont lieu au moment où la RDC se trouve dans une impasse politique liée au maintien au pouvoir du président Joseph Kabila, dont le mandat a échu le 20 décembre. L'opposition demande son départ et des élections.

Source: agences et rédaction

07-08-2017 | 15:43
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut