Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Trump menace de taxes punitives les 505 milliards $ de produits chinois importés L’ambassadeur russe à Athènes accuse la Grèce de «décevoir» Moscou Syrie: Les terroristes attaquent le convoi de bus des habitants de Fouaa et Kafarya Victoire 2006: Comment cette victoire a mis un terme à la guerre en Syrie ? Corée du Sud: l’ex-présidente condamnée à huit ans de prison supplémentaires Le ministère américain de la Justice veut lutter contre les menaces d’ingérence étrangère Tunisie: Le parti Ennahdha remporte la majorité des mairies Trump souhaite inviter Poutine à la Maison Blanche cet automne L’armée israélienne dit développer un nouveau modèle de chars Londres dément toute identification dans l’affaire Skripal Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> France

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

La garde à vue de l'homme qui a tenté samedi soir de forcer un couteau à la main un des contrôles de sécurité de la Tour Eiffel a été prolongée lundi en attendant notamment son expertise psychiatrique, a indiqué une source judiciaire.

France: garde à vue prolongée pour le suspect de la Tour Eiffel.

Le parquet anti-terroriste a été saisi de l'affaire dimanche après que l'individu, un Français d'origine mauritanienne soigné pour des troubles mentaux, a déclaré aux enquêteurs qu'il voulait commettre un attentat contre un militaire et qu'il était en lien avec un membre de «Daech» qui l'aurait encouragé à passer à l'acte.

«La garde à vue a été prolongée car il y a différents actes d'enquêtes en cours, dont une expertise psychiatrique qui est prévue», a déclaré la source judiciaire à Reuters.

Le suspect, né en 1998 et qui s'est laissé arrêter sans violence, bénéficiait d'une permission de sortie de trois jours d'un établissement psychiatrique où il était hospitalisé depuis plusieurs mois, a indiqué une source proche de l'enquête.

Sa mesure d'hospitalisation venait d'être renouvelée fin juillet pour six mois.

De même source, on ajoute qu'il avait été condamné en décembre à quatre mois de prison avec sursis pour apologie du terrorisme et menaces de mort.

Source: agences et rédaction

07-08-2017 | 15:23
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut