Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
L’Arabie saoudite ouvre ses frontières aux pèlerins qataris «Israël» démolit la maison d’un Palestinien ayant tué trois Israéliens en Cisjordanie La moitié des mineurs français présents en Syrie et en Irak ont moins de cinq ans La destruction des mausolées de Tombouctou évaluée à 2,7 millions d’euros 59 civils tués en 3 jours à Raqqa dans des raids de la coalition «Vous n’êtes pas les bienvenus», rejet du tourisme de masse en Europe L’Iran rejette les critiques américaines sur la liberté religieuse Crimes de «Daech» en Irak, Bagdad demande l’aide de l’ONU Donald Trump de plus en plus isolé après Charlottesville Chaque jour, cinq mille nouveaux cas de choléra au Yémen Moscou dénonce la menace militaire «inacceptable» de Trump contre le Venezuela Les Etats-Unis sont «en guerre économique» avec la Chine, selon la Maison-Blanche La Corée du Nord laisse une chance à Washington de prouver sa bonne foi Sayed Khamenei ironise sur les Etats-Unis après Charlottesville 17 femmes et enfants tués dans une frappe de la coalition à Raqqa Après cent jours avec Macron, 62% des Français insatisfaits Moscou exhorte l’ONU à vérifier les envois de substances toxiques en Syrie depuis les USA Le chef d’état-major iranien et Erdogan discutent le processus de paix en Syrie Des milliers d’Afghans poussés à l’exil par «Daech», les «talibans» et les frappes américaines RDC: coups de feu et violences dans plusieurs quartiers de Kinshasa France: garde à vue prolongée pour le suspect de la Tour Eiffel 66% des Israéliens en faveur de la démission de Netanyahou s’il est inculpé Le ministre suédois de la Défense opposé à l’adhésion de son pays à l’Otan La chaîne de télévision Al-Jazeera non grata en «Israël» Hariri à Washington et le Hezbollah dans les jurd: L’un des autres visages du combat ! Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ŒIL SUR L'ENNEMI

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

66% des Israéliens pensent que le «Premier ministre» Benjamin Netanyahou devrait démissionner s'il est inculpé, alors qu'il est soupçonné de corruption dans deux affaires actuellement examinées par «la justice», selon un sondage de «Channel 10» publié dimanche.

66% des Israéliens en faveur de la démission de Netanyahou s'il est inculpé.

21% sont contre la démission de Netanyahou et 13% des sondés se disent indécis.

Sur les 751 personnes sondées, plus de la moitié (51%) prétendent ne pas croire Netanyahou qui se dit innocent, 27% pensent qu'il dit la vérité, et 22% n'ont pas d'opinion.

Selon cette nouvelle étude, le «Likoud», parti de Netanyahou à la tête de la coalition, reste favori face aux autres partis politiques en cas d'élections, avec ou sans Benjamin Netanyahu.

L'ancien ministre de «l'Intérieur», Gideon Saar, arrive en tête dans le sondage pour être élu au poste de «Premier ministre» sous l'étiquette du «Likoud», dans l'hypothèse où Netanyahou se retirerait de la course.

Ces sondages interviennent alors que la pression judiciaire s'accentue sur le «Premier ministre» israélien visé par deux enquêtes.

L'une repose sur le soupçon que Netanyahou aurait reçu, illégalement, des cadeaux de personnalités très riches, dont le milliardaire australien James Packer et un producteur à Hollywood, Arnon Milchan. La valeur totale de ces cadeaux a été chiffrée par les médias sionistes à des dizaines de milliers de dollars.

Une autre enquête cherche à déterminer s'il aurait essayé de conclure un accord secret avec le propriétaire du «Yedioth» pour une couverture positive de la part du journal, en échange de laquelle il aurait aidé à réduire les opérations d'«Israel Hayom», concurrent du «Yedioth».

Netanyahou a été interrogé à plusieurs reprises par les policiers, sans être mis en cause.

Source: sites web et rédaction

07-08-2017 | 13:32
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut